Ultimate magazine theme for WordPress.

Rewmi dans les mains de Macky…Le coup forcé de Diattara

Macky se voit offrir le Rewmi
1

Tout sur le coup d’état de Diattara au Rewmi…avec Aly Saleh Diop

Au lendemain des émeutes de mars, Idrissa seck fait une sortie pour appeler au calme…et puis après, plus rien. L’homme disparait de la circulation. Il rate le plus grand congrès des présidents de conseils économiques et sociaux d’Afrique (UCESA) au Maroc puis à une autre rencontre de L’UCESA en début août à Dakar. Idy n’apparait ni en public ni sur son lieu de travail et pourtant il est la quatrième personnalité de l’état. Il disparait complètement des radars. Et ce n’est pas le Rewmi qui communique sur les absences de Idy mais un seul homme…Yankhoba Diattara. Il se fait la seule et unique voie d’Idrissa Seck.

Depuis le mois d’Avril, le Rewmi se fait entendre par une seule voie en la personne de l’inamovible Yankhoba Diattara qui s’est fait le trait d’union entre un Idrissa Seck invisible et le reste de toute la communauté politique. Personne ne sait où se trouve Idy. Tantôt il est en France en vacances…tantôt il est au Sénégal comme le dit Diattara : « Idy » se porte bien et il était à Dakar durant ce mois d’aout ». Et pourtant, une semaine avant Diattara disait ceci : « « C’est à notre retour de Matam, qu’il est parti. Et comme cela a coïncidé avec les vacances, sa famille l’a rejoint »…

A quel Yankhoba Diattara se fier ? Celui qui dit qu’Idy est en vacances avec toute sa famille à Paris ou Idy qui était au mois d’août au Sénégal ?…Diattara dit « durant ce mois d’août ». Et pourtant ce mois d’août qui ne fait que commencer. Diattara se perd dans des explications à dormir debout. Il prend les Sénégalais pour des « naïfs ». Et pourtant xibaaru va vous donner des exemples concrets de la l’emprise de Diattara sur le parti Rewmi et les détails des évènements du coup d’état.

A Thiès lors de l’Inauguration de l’Institut Supérieur d’enseignement professionnel par le président Macky Sall, Yankhoba Diattara qui recevait le président Macky Sall en l’absence de Idrissa Seck, en tant que vice-président du Conseil départemental de Thiès, s’exprimait en ces termes : « Ce qui me séduit dans votre démarche, c’est votre vision. Mais surtout sa puissance. On nous a appris en management, que la vision sans action n’est qu’un rêve. Mais la vôtre est accompagnée d’actions d’envergure. C’est pourquoi elle est puissante… »…Yankhoba Diatara ne parle pas au nom d’Idrissa Seck, président du conseil départemental ; il parle de lui-même comme si son patron n’était plus d’actualité…

D’autres détails inquiétants…Un tour sur la page Facebook du Rewmi nous donne ce qui suit :

diattara

Que des photos de l’homme fort, Yankhoba Diattara. Et une seule photo d’Idrissa Seck en « accueil ». Alors que s’est-il réellement passé dans le parti Rewmi. Ce que xibaaru vous révèle est digne d’un polar avec trois acteurs…Yankhoba Diattara le second vice-président du Rewmi, Aly Saleh Diop, le quatrième vice-président du parti et une autre personne qui ne fait pas partie du Rewmi mais qui est un politicien chevronné, le mentor de Yankhoba Diattara, le faucon en chef du Palais…Mahmoud Saleh.

Le coup d’état

Quand Idrissa Seck est victime d’une démence passagère, sa famille et Yankhoba Diattara sont les seuls à être dans le secret. Pour éviter la polémique sur la succession du Patron du Rewmi, Diattara met au courant un proche de Idy, Aly saleh Diop, l’autre ministre du parti. Qui est aussi un proche parent de Mahmoud Saleh. A eux deux, ils vont faire main basse sur le parti avec l’aide de Mahmoud Saleh qui informe Macky Sall. Ce dernier voit une occasion d’accaparer le parti de son éternel rival.

Idy mal en point est évacué, Macky, le sait car c’est Mahmoud Saleh qui est aux commandes et peut-être quelques personnes de la présidence et des Affaires étrangères dont nous tairons les noms. Le porte-parole du Parti, Daouda Ba n’arrive plus à voir son patron et s’en réfère uniquement aux dires de Diattara. Toujours le même Diattara, c’est lui qui dit « dit » ce que « Idy a dit » et c’est lui qui « applique » ce que « Idy a instruit »…mais personne ne voit celui qui a dit ou celui qui a instruit…cela s’appelle un coup d’état…

Diattara, Aly Saleh, Mahmoud Saleh et Macky Sall ont concocté et perpétré un véritable coup d’état en profitant d’une situation d’incapacité du président du Rewmi à gérer son parti. Et aujourd’hui, Macky sall atteint les ¾ de son objectif qui est de faire un grand parti qui regrouperait les plus grands partis politiques du Sénégal. Il a son APR, le PS, L’AFP et maintenant le Rewmi. Et peut-être demain, le parti démocratique Sénégalais (PDS) avec Karim Wade…

La Rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (1)