Ultimate magazine theme for WordPress.

Yeumbeul : Arrêtée, la fille de joie déclare qu’elle est griotte

0

K. Sène a été arrêtée pour racolage sur la voie publique avant d’être libérée. Elle s’en est sortie lorsqu’elle a déclaré aux limiers qu’elle est griotte et qu’elle revenait d’un événement aux Parcelles Assainies.

K. Sène vit à Yeumbeul depuis plus de dix ans. Elle est dépourvue de tout titre et se livre de manière habituelle à la prostitution. À ce titre, elle a la qualité de travailleuse indépendante et elle doit être regardée comme exerçante d’une activité professionnelle.

Elle avait été interpellée par la police alors qu’elle se livrait à la prostitution et au racolage sur la voie publique, renseignent nos confrères de Rewmi Quotidien. Elle a reconnu devant les services de police qu’elle gagne environ 25.000 FCFA par nuit. Ces faits ne suffisent pas, en l’absence de circonstances particulières, à établir qu’elle se prostitue.

Et K. Sène de déclarer que les raisons qui la poussent à s’adonner au plus vieux métier du monde sont nombreuses : divorcée, mère de plusieurs enfants, la prostitution est sa bouée pour entretenir sa famille. Ce n’est pas la première fois qu’elle a des accrochages avec les policiers à qui elle sert souhaiter que la loi reconnaisse qu’il existe des personnes comme elle, qui ne dépendent que des activités du genre pour survivre. K. Sène, demeurant au quartier Issa Ndiaye, à « Bedda » Djoloff, près de la mairie de la commune de Yeumbeul Nord, de déclarer sans se voiler la face, qu’elle est griotte et qu’elle revenait d’un événement.

laissez un commentaire