Ultimate magazine theme for WordPress.

11 bébés morts : Ansoumana Dione demande à Macky de virer Diouf Sarr

Macky Sall et Ansoumana Dione, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux(à gauche)
0

11 bébés morts calcinés à Tivaoune : Ansoumana DIONE exige le limogeage d’Abdoulaye DIOUF SARR.

(Lettre ouverte au chef de l’Etat Macky SALL)

Excellence,

Notre pays est encore endeuillé, avec le décès tragique de onze bébés, morts calcinés dans un incendie à l’Hôpital Mame Abdou Aziz SY Dabakh de Tivaoune. Auparavant, d’autres scènes d’horreurs avaient été enregistrées dans beaucoup de nos structures hospitalières, dus à des défaillances, notées dans notre système sanitaire, comme les procès devant les tribunaux de Louga et de Kaolack, l’ont clairement démontré, tout récemment.

Au lieu d’assumer ses responsabilités par rapport à ces drames nationaux et surtout ma mort de ces bébés, le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, tente en vain de mouiller des innocents, de braves Sages-femmes ou Assistante infirmière, entre autres paramédicaux.  Quelle grosse injustice !

Depuis son arrivée, en 2017, dans le domaine de la Santé et de l’Action Sociale, le Ministre Abdoulaye DIOUF SARR s’est beaucoup plus intéressé à l’argent du secteur avec lequel il s’est enrichi, en même temps que la plupart de ses proches collaborateurs. Comment peut-on admettre, par exemple, qu’un Directeur d’Hôpital puisse s’arroger, à Matam, le droit de faire augmenter son prime de salaire, à plus d’un million de francs, au détriment des usagers ?

En réalité, l’argent investi dans ce secteur vital, est détourné, de façon très subtile, par certains professionnels qui ne s’intéressent qu’à leurs avantages personnels. Vous conviendrez avec nous que ce genre de pratiques ne riment pas avec le bien-être des citoyens qui vous ont élu.

Suite à cette énième catastrophe sanitaire, survenus dans cette grande Ville religieuse de Tivaoune, le premier acte que vous devriez poser pour la mémoire de ces onze bébés, atrocement arrachés à notre affection, est de limoger immédiatement le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR. Ensuite, un deuil national devra être observé, sans oublier l’accompagnement moral et psychologique des familles de ces bébés et des employés de cet Hôpital de Tivaoune.

En clair, le secteur de la Santé et de l’Action Sociale a aujourd’hui besoin de dirigeants sensibles aux préoccupations des citoyens, trop longtemps abandonnés à eux-mêmes, ce qui risque de plonger notre pays dans une grande instabilité.

En vous présenter nos vives condoléances, en ces moments extrêmement difficiles pour notre nation, veuillez agréer, Excellence, l’expression de notre très haute considération

Rufisque, le 26 mai 2022,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM

laissez un commentaire