140 milliards investis dans les hôpitaux sénégalais

Depuis le dernier incendie qui a couté la vie à quatre bébés au centre de néonatalogie de l’hôpital Magatte Lô de Linguère, tous les regards sont braqués sur les hôpitaux sénégalais. Le Directeur des établissements publics de santé, Ousmane Dia reconnaît, dans les colonnes de L’Observateur, que les autorités sont conscientes des difficultés dans lesquelles se trouvent les structures de santé.

Mais, à son avis, il y a un fort engagement de ces dernières par la mise à niveau des structures hospitalières. « D’abord, il y a la revalorisation de leur budget de fonctionnement et d’exploitation. Ensuite, il y a un retour du budget consolidé d’investissement », a-t-il expliqué dans un entretien avec le journal.

Poursuivant, il a renseigné que depuis 2005, la dette hospitalière tournait autour de 27 milliards de francs CFA et, elle a été épurée. Mais malheureusement, signale-t-il pour le regretter : « elle s’est reconstituée à cause du Covid-19. Les hôpitaux ont perdu près de 14 milliards de francs CFA de recettes directes, en un an. Il faut savoir qu’en moins de dix ans, l’Etat a investi près de 140 milliards dans les établissements publics de santé en subvention de fonction, et près de 70 milliards de francs CFA en subventions d’investissements ».

laissez un commentaire