Abdou Mbaye veut le maintien de la…CREI

Après avoir persécuté Karim Wade, La Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) a des défenseurs et pas n’importe lesquels.

L’ancien premier ministre, Abdoul Mbaye défend la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Abdoul Mbaye estime que la CREI doit continuer d’exister même s’il faut simplement prévoir un recours. Le leader de l’ACT (Alliance pour la citoyenneté et le travail) constate que l’argent du politicien est très rarement licite. Abdoul Mbaye qui a effectué la prière du vendredi à la mosquée Moussanté de Thiès réagissait au sermon de l’imam de Tafsir Babacar Ndiour. Et il se dit prêt à voter contre la suppression de la CREI.