Adji Sarr enceinte : Qui est le père de son bébé ?

La masseuse qui a eu des contacts avec Sonko serait enceinte

A travers, les PV d’audition de la jeune fille Adji Sarr qui circule sur les réseaux sociaux, une partie mentionne que cette dernière aurait dit à sa patronne qu’elle serait enceinte Et si elle aurait dit à sa patronne que celui qui l’a enceinté serait une autorité. Qui peut être alors cette autorité ?

Voici l’extrait de l’audition paru sur les réseaux sociaux :

Réponse de la patronne de Adji Sarr aux enquêteurs

« hier, vers 22 heures, Adji m’a appelé au téléphone pour me dire qu’elle sortait de la maison, parce que, elle était enceinte. Quand je lui ai demandé qui est l’auteur de la grossesse, elle m’a répondu que c’était une autorité et qu’elle ne pouvait pas en parler. Quand j’ai insisté, elle m’a dit que c’est assez grave et qu’elle m’expliquerait ultérieurement. C’est aujourd’hui que j’ai compris de quoi il s’agit. Elle m’a appelé vers 18 heures, ce mercredi 03 février 2021 pour me dire que son père a porté plainte contre Ousmane SONKO qui est l’auteur de sa grossesse. C’est tout ce que j’ai à déclarer.  Le même jour à 19 heures 38 minutes« .

L’on n’a plus besoin de faire des calculs pour désigner Ousmane Sonko comme étant l’autorité en question qui aurait enceinté Adji Sarr. Puisque, c’est lui qui est nommément cité. L’on peut certes dire que la fille a menti sur le viol, peut-on cependant dire qu’elle ment sur sa grossesse. Un test ADN ferait l’affaire de tout le monde…

Seulement, il faut que, Ousmane Sonko joue le jeu, et accepte de se soumettre à cet exercice de test ADN. Ses souteneurs déclarent ne pas fier aux résultats de test ADN. Ils indexent l’Etat du Sénégal qui pourrait les falsifier. Il est pourtant bon pour la manifestation de la vérité que, Ousmane Sonko accepte de se soumettre à un test ADN. Les Sénégalais veulent connaître toute la vérité dans une affaire qui tient en haleine tout le monde. Une affaire qui a réussi même à détourner les Sénégalais des véritables urgences de l’heure, à savoir la crise sanitaire, ainsi que celle économique et sociale.

La rédaction de Xibaaru