Afrique du Sud : la covid-19 remplit les morgues…on brûle les morts

Une morgue débordée en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, les morgues sont débordées et les décès en augmentation à cause du covid-19

Les propriétaires de salons funéraires en Afrique du Sud ont déclaré lundi qu’ils manquaient de place dans les morgues en raison des décès dus à la pandémie de COVID-19.

Selon la presse locale SABC, ces propriétaires sont soumis à une pression intense et luttent pour faire face au nombre élevé d’enterrements qu’ils doivent effectuer quotidiennement.

« Nous n’avons plus de cercueils, nous n’avons plus de place à la morgue. Nous demandons même à ceux qui peuvent se permettre ou qui sont en mesure de le faire d’essayer d’obtenir des installations mortuaires supplémentaires, même s’il s’agit de conteneurs temporaires afin que nous disposions d’un espace supplémentaire. »

« Nous manquons d’espace, certaines funérailles doivent être reportées parce que nous n’avons pas de place », a déclaré Muzi Hlengwa, le président de l’Association nationale des entrepreneurs de pompes funèbres.

Il a ajouté que les employés de l’industrie doivent travailler des heures supplémentaires en raison de la pression accrue.

« Nous avons normalement des crémations pendant la journée, mais maintenant nous avons des crémations même la nuit… Nous enlevons normalement les corps de la morgue de l’hôpital, mais maintenant nous ne le faisons plus. Nous enlevons les corps des salles parce qu’il n’y a pas de place dans les morgues. »

Muzi Hlengwa a appelé les Sud-Africains à prendre les précautions nécessaires afin de réduire le nombre de cas et décès dans le pays.