Amadou Hott reçoit 67 milliards pour le financement de…

Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, et la directrice générale pour l’Afrique de l’Ouest de la Banque Africaine de Développement (BAD), Marie Laure Akin Olugbade, ont signé, mardi à Dakar, deux conventions portant sur le financement de deux projets d’un montant global de 67 milliards de francs CFA.

La première convention porte sur le Projet de valorisation des eaux pour le développement de chaines de valeurs (PROVAL-CV), cofinancé par la BAD à hauteur de 60,83 millions d’euros, soit environ 40 milliards de FCA et ‘’Africa Growing together fund’’ (AGTP) pour un montant de 26,75 millions d’euros, soit environ 17 milliards de FCFA.

La seconde convention concerne le Projet d’appui institutionnel à la mobilisation des ressources internes et à l’attractivité des investissements (PAIMRAI), financé pour sa part par le fonds Africain de Développement (FAD) pour un montant de 10,84 millions d’unités de compte, soit environ 8,68 milliards de FCFA.

Ces deux projets qui s’inscrivent dans le cadre de l’appui de la banque pour la mise en œuvre du plan d’action prioritaire N°2 du plan Sénégal Emergent (PSE), découlent conformément aux engagements pris lors du comité consultatif à Paris, renseigne un document remis à la presse.