Ultimate magazine theme for WordPress.

Ansoumana Dione : « le Pr Aïda SYLLA a menti à propos de la prise en… »

Ansoumana Dione conseiller au ministère de la Santé
0

Prise en charge des malades mentaux errants : Ansoumana DIONE démonte les mensonges du Professeur Aïda SYLLA.

A l’issue d’un Atelier, tenu avec le Médiateur de la République, le Professeur Aïda SYLLA a menti à propos de la prise en charge des malades mentaux errants. Pour que ces derniers puissent accéder aux soins et aux médicaments, ce psychiatre, ennemi naturel des personnes souffrant de troubles mentaux au Sénégal, a prôné la révision de la loi 75-80 du 09 juillet 1975, relative au régime d’internement des maladies mentales et certaines catégories d’aliénés.

Pour rappel, le Professeur Aïda SYLLA a été Conseiller Technique n°2 du Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, avec le Docteur Safiétou THIAM. Elle a été également chef de Division de la Santé Mentale, avec le Professeur Awa Marie Coll SECK, en 2012. En 2013′, elle fait confisquer et fermer le Siège de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), construit à Kaolack en 2004 avec l’appui du Président Abdoulaye WADE.

Malgré ses positions occupées dans le système sanitaire, elle n’a posé aucun acte, pour promouvoir la Santé Mentale au Sénégal qui ne dispose toujours pas de politique en la matière En réalité, le Professeur Aïda SYLLA ne veut pas voir l’ASSAMM s’occuper de ces malades mentaux errants qui doivent être pris en charge au Siège de ladite Association, à Kaolack. Contrairement à ses propos, la loi 75-80 ne constitue pas un handicap pour ces malades mentaux errants.

Rufisque, le 20 mai 2022,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

laissez un commentaire