Ultimate magazine theme for WordPress.

Antoine Diome, le ministre pas bête mais…NUL

Antoine Diome, nouveau ministre de l'intérieur du Sénégal
1

Antoine Félix Abdoulaye Diome : Un ministre qui se ment

Antoine Félix Abdoulaye Diome fait au moins l’unanimité sur un point. A peine nommé ministre de l’Intérieur, il est récusé par une très large frange de l’opposition. Antoine Félix Abdoulaye Diome ne bénéficie pas d’une période de grâce, tant il fait l’objet de toutes sortes de suspicions. Antoine Félix Abdoulaye Diome s’est révélé en premier aux yeux des Sénégalais, lors du procès de Karim Wade devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).

Voilà un ministre de l’Intérieur qui se ment à lui-même. Or, un ministre qui se ment à lui-même ne peut pas dire toute la vérité au Président de la République. Antoine Félix Abdoulaye Diome ment, lorsqu’il se permet de minimiser lors de la conférence de presse traditionnelle de ministres du gouvernement, en parlant des manifestations contre le couvre-feu.

Tous les Sénégalais ont suivi, à partir d’images des chaines de télévision, de vidéos sur le net, l’ampleur de ces manifestations. Des manifestations qui ont secoué des quartiers de Dakar et de Thiaroye. Des manifestations violentes. Des pneus en feu par-ci, par-là, des édifices saccagés, le commissariat de police de Thiaroye encerclé par des manifestants, les mouvements contre le couvre-feu avaient pris de l’ampleur au premier jour de son entrée en mesure.

Jamais un ministre de l’Intérieur averti et expérimenté ne prendrait à la légère des manifestations où les forces de l’ordre sont fortement défiées. Tout le monde a pu constater que c’est durant toute une nuit que les forces de l’ordre s’y sont prises pour faire face à des manifestants. Et, ce n’est que lorsque, ces derniers ont décidé eux-mêmes de se replier eux-mêmes que les forces de l’ordre ont pu s’accorder du répit.

Pourquoi donc, vouloir maquiller des faits dont tous les Sénégalais sont témoins et mis au courant. Mentir donc à ce point, c’est manquer de respect aux Sénégalais, au premier chef, le Président de la République Macky Sall. Antoine Félix Abdoulaye Diome doit commencer par prendre les choses au sérieux en informant correctement le Président de la République Macky Sall. D’autant qu’il occupe ce poste tant stratégique dans le dispositif de tout Etat : le ministère de l’Intérieur.

En réalité, Antoine Félix Abdoulaye Diome ne fait que démontrer par-là, qu’il est un ministre qui ne maîtrise rien de ses dossiers. Et qu’il a été nommé que pour accomplir certaines besognes. Substitut du Procureur de la République auprès de la CREI, il avait joué un rôle fondamental pour faire accuser et condamner Karim Wade. Nommé par la suite, Agent judiciaire de l’Etat, c’est lui qui s’était chargé d’enfoncer le clou lors du procès contre l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall. Des faits qui ne plaident guère en sa faveur.

La rédaction de Xibaaru

Afficher les commentaires (1)