Ultimate magazine theme for WordPress.

Attaque du cortège du khalife : Ndiassane dénonce le «silence» de Macky

0

L’incompréhension et la colère ne retombent pas à Ndiassane. La réaction de la famille Kountiyou à la suite de l’attaque contre le cortège du khalife était épiée. A la faveur d’un point de presse hier, elle a fait une sortie dont le ton montre la colère de Ndiassane envers le chef de l’Etat, Macky Sall, et de son ministre de l’Urbanisme, Abdoulaye Sow.

Sans langue de bois, Bouna Kounta, petit-fils du fondateur de Ndiassane, parle de «manque de respect total de l’Etat». Lequel n’a pas réagi après l’attaque du cortège du khalife de Ndiassane par des partisans du maire, Ousmane Sarr. «Qu’avons-nous fait pour mériter ce manque de considération du Président Macky Sall. Ndiassane ne fait pas partie des cités religieuses de ce pays ?», s’interroge Bouna Kounta, qui enchaîne : «Depuis l’accession de Cheikhal Bécaye Kounta à la tête du khalifat, Macky Sall n’est venu ici que pour présenter ses condoléances suite au décès du défunt khalife. Nous ne voyons l’ombre du Président que quand il y a un décès.»

Le petit-fils de Cheikh Bouh Kounta souligne : «Nous n’avons que notre khalife, notre guide spirituel. Toute personne qui le respecte et lui donne ses droits, nous le respectons en retour.» Il s’indigne : «Depuis l’attaque du cortège du khalife, nous n’avons reçu aucune délégation venant de l’Administration sénégalaise. Ni le Gouverneur de Thiès, ni le ministre de l’Intérieur, encore moins le chef de l’Etat n’ont réagi. Nous dénonçons vigoureusement ce que le Président nous a fait. Ça nous a fait mal. Et nous pensons que si c’était un autre khalife qui était attaqué de cette façon, le Président allait annuler son voyage en Allemagne pour aller lui rendre visite et tirer l’affaire au clair.»

D’où, selon lui, «la mobilisation de toute la population de Ndiassane pour montrer leur mécontentement à l’encontre du Président Macky Sall et de son ministre, Abdoulaye Sow, qui a autorisé le lotissement de Thiaoune Kounta». Le maire de Cherif Lô en a aussi pris pour son grade. Lire la suite en cliquant ICI

laissez un commentaire