Aya Boun Malick Diop : « Nous ne demandons que le respect de la signature  du président »

Les travailleurs de la justice ont battu le macadam, ce mardi. Maître Aya Boun Malick Diop, secrétaire général national du Sytjust, invite le ministre de la justice à plus de considération à l’endroit des acteurs de la justice.
« Les travailleurs  de la justice sont des hommes et des femmes qui ont toujours fait preuve de responsabilité, mais force est de constater aujourd’hui que nous avons en face de nous une tutelle qui a des façons de gérer atypiques qui nous poussent à la radicalisation. Ce qui fait qu’aujourd’hui, nous sommes au sommet de notre déception parce qu’on attend de la part d’un garde des sceaux, le sens du dialogue et de la responsabilité », martèle-t-il.
Le greffier plaide pour l’application sans conditions des protocoles d’accord signés avec le gouvernement et leur publication dans le journal officiel. « Nous ne demandons que le respect  de la signature  du président de la République. Quand le président de la République dans un pays comme le Sénégal prend un décret, on doit l’appliquer, mais on ne doit pas bloquer les décisions du président de la République. C’est  anormal… », a laissé entendre le secrétaire général du Sytjust, propos rapportés par nos confrères de Dakar Actu.