BAD : Les Jeunes Leaders Africains en soutien à Adesina

Monsieur Akinwumi Adesina Président de la BAD vient de sortir haut les mains d’une épreuve dont seules les personnes hardies et imbues d’une personnalité hors du commun acceptent de se soumettre. Bref le rapport du panel des experts indépendants est tombé finalement ce lundi 27 juillet blanchit le président Akinwumi Adesina de la Banque Africaine de Développement (BAD) des 16 allégations des lanceurs d’alerte tout en rappelant que « l’absence de preuve n’est pas une preuve de l’absence », appelant en outre à faire la distinction entre une défaillance institutionnelle alléguée à la Banque et la conduite du président.

Sur les 16 allégations des lanceurs à l’encontre du président Akinwumi Adesina, voici les conclusions de l’équipe des trois experts conduite par l’ancienne présidente irlandaise, Mary Robinson, en compagnie du juge Hassan Jallow de Gambie et du sud-africain Leonard McCarthy. La bonne lecture à faire de ce travail du pool d’expert international au long cours, assigné à la tâche de dire la vérité rien que la vérité avec un style de neutralité sans commune mesure est le fruit d’une gouvernance saine et sobre traduite dans son champ d’application.

C’est à cet exercice fort revalorisant dont s’est évertué Akinwumi Adesina Président de la BAD.  Le constat des experts ci-haut cités est édifiant. L’Afrique à travers sa jeunesse panafricaine dénommée Jeunes Leaders Africains pour l’Accélération des 17 Objectifs de Développement Durable Horizon 2O30 a pris une  initiative inédite de porter un projet intitulé Appui-Soutien à Akinwumi Adesina Président de la BAD. Ces jeunes se  sont  illustrés sur un champ nouveau terrain d’application pratique de la bonne gouvernance. Il s’agit pour ce pool associatif  de  jeunes au style nouveau de promouvoir les Managers Africains en charge de la performance des institutions affectées à lutter contre la pauvreté et l’exclusion. Deux maux qui ne cessent de sévir atrocement le vieux continent.                           

Dans le cas de Monsieur Akinwumi Adesina Président de la BAD il est envisagé autour d’une table digitale en vue de restituer le bon travail engagé à la BAD et le recueil des experts indépendants. Par cette formule élargie les tics aidant, l’Afrique saura qu’une nouvelle jeunesse participative soucieuse de son redressement est en ablution. Elle est prête à défendre ses managers bien appliqués à la tache de bonne gouvernance institutionnelle.                                                        

Le Projet Table Ronde Digitale « A-BAD/PTRD en perspectives est à l’étape de mise en œuvre. Le déroulement est moyennant un appui de taille. La personne d’Akinwumi Adesina Président de la BAD et les parties prenantes à une insertion des jeunes africains à la vie des institutions du vieux continent, sont interpelées pour la tenue de ladite table. 

Serigne Saliou Fall Expert consultant Président du Comité de Management de la Table