Ultimate magazine theme for WordPress.

Bignona : La grande Mosquée de Thiobon bientôt en ruine

0

Le bâtiment de grande mosquée du village Thiobon, commune de Kartiack (Bignona) est dans un état de dégradation tel que le congrès du village porté par l’association pour la rénovation de Thiobon (ASSORET) a décidé de la reconstruire.

Depuis quelques années, le village avait lancé le SOS et avait sollicité l’aide, d’où qu’elle vienne, notamment du côté de l’Etat pour la construction du lieu de culte qui va coûter environ 63 millions de francs CFA. La somme nécessaire n’est pas encore réunie mais le comité directeur d’ASSORET a pris la ferme résolution de procéder à la démolition de la mosquée pour démarrer la construction par des moyens issus des cotisations des habitants du village.

Ainsi, dès la 2ème quinzaine du mois de Janvier 2022 ; le bâtiment sera terrassé mais avant, une hutte sera faite pour permettre aux fidèles de prier pendant la durée que prendra la construction de la nouvelle mosquée. Ce sera une bâtisse de dernière génération qui comportera, en plus d’un grand espace de prière pour les hommes, un autre aménagement qui va accueillir les femmes mais aussi une morgue et des toilettes.

Le Président d’ASSORET, Seydou Sambou lance un nouvel appel en direction de l’Etat, des responsables de tout bord du département de Bignona mais aussi des ONG qui s’activent dans ce domaine à venir accompagner Thiobon dans la réalisation de ce projet d’envergure. Leur vœu est de terminer la construction de la mosquée le plus vite possible et si les moyens le permettent avant le Gamou général du Blouf prévu le 13 Mai 2022.

Le souhait est que le Khalife du Blouf qui est également l’imam raatib de la grande mosquée de Thiobon puisse accueillir ses hôtes dans sa nouvelle mosquée à l’occasion du Gamou sinon, non seulement ce sera difficile de recevoir ses invités sans mosquée mais le khalife va devoir continuer de prier dans une hutte et ce c’est vraiment une situation inconfortable dans laquelle le congrès de Thiobon ne veux pas mettre son imam et khalife général du Blouf.

A l’occasion de ce conclave du comité directeur d’ASSORET, les membres de l’instance se sont aussi penchés sur la situation économique du village. Thiobon est connu pour sa grande richesse fruitière et halieutique mais aucune infrastructure n’est mise en place par l’Etat pour booster ces secteurs vitaux du village qui approvisionne la région de Ziguinchor et inonde le marché national avec son « ditakh » ou encore son « made » sans oublié son poisson.

Aucune unité de transformation ou même de conditionnement n’est installée dans le village pour mieux valoriser la production. Pour ce qui est de la pêche, aucune promesse faite de leur construire un débarcadère moderne n’a été tenue. Le congrès lance à nouveau un cri de cœur pour plus de considération pour ses activités motrices du village.

 

L.BADIANE pour xibaaru 

laissez un commentaire