Ultimate magazine theme for WordPress.

Ce ministre prend Macky pour un Dieu…Il veut être le prochain PM

0

Tout est bon pour hypnotiser le président Macky Sall. Chanter ses louanges, le glorifier, faire de lui un surhomme pour entrer dans ses bonnes grâces. Après les griots devenus députés, les opposants dilués dans le « Mbourou ak Sow », voici venu l’ère des alliés-ministres qui se transforment en laudateurs aveugles du président dans le but d’occuper la plus haute place du gouvernement…la primature dont le retour est annoncé par le Président de la République.

Supprimé en 2019 après la victoire au premier tour de la présidentielle du président sortant, le poste de premier ministre va retrouver sa place dans la constitution. Dans le communiqué du conseil des ministres du 24 novembre 2021, le Conseil a examiné et adopté un Projet de loi portant révision de la Constitution. Et depuis cette annonce, l’opposition accuse le président d’avoir échoué dans sa politique dite de Fast Track…mais pour certains ministres voraces qui lorgnent le poste de PM, le président ne se trompe jamais…comme DIEU.

Monsieur Oumar GUEYE, Ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’aménagement des Territoires, est monté sur ses grands chevaux depuis qu’il est nommé comme le Porte-Parole du Gouvernement. Un poste très recherché dans l’attelage gouvernemental. Et aujourd’hui, le ministre Oumar Gueye, l’ancien porte-parole de Rewmi qui a quitté Idrissa Seck le 15 septembre 2013 pour créer son mouvement dénommé « Vaste rassemblement pour le progrès du Sénégal » avant de basculer dans le Macky, chante la gloire de Macky pour espérer être PM…

Selon le ministre, Macky ne se trompe jamais : « il a décidé de ramener le poste après une suppression. Il n’y a rien d’extraordinaire, c’est la bonne marche des choses. C’est dans ses prérogatives, par rapport à une étude de la situation et par rapport à là où il veut aller. C’est-à-dire vers l’émergence de ce pays. Il n’y a aucun problème à ce niveau-là, que le poste de premier ministre puisse revenir. Le fast-track est toujours d’actualité. Aujourd’hui plus qu’hier. Le gouvernement est toujours en mode fast-track. Le président ne s’est jamais trompé. Il n’y a jamais eu d’erreur

Comment peut-il dire que « Macky ne s’est jamais trompé »…Une phrase qui fait froid au dos sachant que c’est un père de famille qui est aussi un fidèle d’une religion qui raconte des « âneries » pour pouvoir se hisser au sommet. Le ministre Oumar Gueye est prêt à tout pour faire plaisir à Macky Sall. Il est même prêt à devenir le griot attitré de la dynastie Faye-Sall. Et Oumar Gueye n’est pas à sa première tentative de séduction de Macky sall.

En septembre 2013, lorsqu’il lâchait son ancien mentor devenu le « Mbourou ak Soow », l’ancien leader du Vaste rassemblement pour le progrès du Sénégal (VRPS) s’était consacré corps et âme à la défense de Macky Sall. Voici ce qu’il disait lors de son meeting à Sangalkam en 2013 : « ce dont a besoin le pays c’est une union autour du président de la République parce que sa réussite est la réussite du Sénégal…Macky Sall est le nouveau commandant de bord du bateau Sénégal, nous devons prier Dieu pour qu’il puisse amener à bon port le bateau, dans l’intérêt de tout le peuple ».

Oumar Gueye est resté fidèle à sa démarche et aujourd’hui, il joue son va-tout car il lorgne le fauteuil laissé vacant par Mahammed Boun Abdallah Dionne. L’actuel ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’aménagement des Territoires est l’un des 3 ministres (avec Serigne Mbaye Thiam et Abdoulaye Daouda Diallo) à être dans le gouvernement depuis 2012. Et avec cette expérience, Oumar Gueye a de fortes chances d’être le prochain premier ministre du Sénégal…

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire