Cheikh Yérim Seck brûle le journal L’Observateur

Cheikh Yerim Seck, dans une publication paru sur son blog, dénonce la façon dont l’affaire de l’avortement présumé a été traité par L’Observateur. Le journaliste accuse l’organe presse de Youssou Ndour d’avoir une ferme volonté de le nuire.

Voici la publication in texto :

Cette affaire d’IVG présumée m’a fait découvrir la propension au mensonge d’une certaine presse.
Dans ce registre, le journal L’Observateur s’est particulièrement distingué. J’en ai fait part par courtoisie à Youssou Ndour lorsque l’Obs a écrit que Ngoné Thiam, pourtant âgée de 29 ans, est mineure.
Mais les mensonges ont persisté.
Ce journal écrit ce matin qu’ un audio exploité suite à une réquisition de la Sonatel indique que j’ai demandé à Mme Thiam de procéder à une IVG. C’est un énorme mensonge. Cet audio n’a absolument rien à voir avec cette question.
Je demande à ce journal, dont la volonté de me nuire est constante depuis 2012, de se rapprocher de Cheikh Mbacké Guissé, le seul journaliste qui, depuis le début de ce feuilleton, a écrit des choses conformes à la réalité.
Je m’en arrête là. Dieu et le temps feront le reste. Mon kilifeu m’a imposé le silence sur ce dossier et j’obtempere. Si non, j’aurais deconstruit nombre de mensonges découlant d’une volonté méchante de me nuire.
Paix sur le Sénégal et mes condoléances à toute la nation. Le Sénégal a perdu ce matin un grand homme de Dieu.

Cheikh Yérim Seck