Ultimate magazine theme for WordPress.

Criminalité : Ansoumana Dione indexe la santé mentale des sénégalais

Ansoumana DIONE, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)
0

Le 15 septembre 2017, Abdoulaye DIOUF SARR venait d’être installé au poste de Ministre de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement au Professeur Awa Marie Coll SECK. Ce jour-là, une seule phrase avait attiré mon attention : « Je mesure l’énormité du défi. » Quel est véritablement ce défi dont il parlait ? Après cinq ans de gestion, est-il parvenu à soulager les souffrances des malades ? Avait-il une ambition réelle pour les citoyens souffrant de troubles mentaux ?

Aujourd’hui, l’on parle de criminalité, d’agression ou de suicide, de graves phénomènes qui inquiètent aussi bien les populations que les autorités. Mais, Abdoulaye DIOUF SARR ignore que ces maux de la société relèvent d’un mauvais état de santé mentale des populations. En tant que Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, devrait-il ignorer la place primordiale de cet élément essentiel et indissociable de la Santé ? Avait-il mesuré l’énormité du défi ?

Ce mercredi 10 octobre 2021, est célébrée la Journée Mondiale de la Santé Mentale, sur le respect des droits. Au Sénégal, les malades mentaux errants sont privés de leur droit d’accéder aux soins et au bien-être, le Siège de l’ASSAMM à Kaolack, étant confisqué et fermé depuis 2013. Au lieu d’assumer ses responsabilités face à cette grosse injustice, le Ministre Abdoulaye DIOUF SARR s’attaque au salaire d’Ansoumana DIONE, ce qui révèle d’un acte criminel.

 

Rufisque, le 06 octobre 2021, Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

laissez un commentaire