Cybercriminalité : 322 millions F CFA volés dans les comptes de la BDK

Trois Sénégalais et cinq Nigérians ont été attraits devant la barre du tribunal Correctionnel de Dakar jeudi par la Banque De Dakar (BDK). Les mis en causes sont accusés d’avoir effectué des retraits frauduleux à coup de millions de F CFA à travers des comptes avec de faibles montants.

Poursuivis pour association de malfaiteurs, accès et maintien frauduleux dans le système informatique, obtention d’avantages économiques par intrusion dans un système informatique, blanchiment de capitaux, ils risquent chacun 4 ans de prison ferme.

Devant la barre, ils ont tous reconnu avoir ouvert des comptes au sein de la BDK. Mais, renseigne le journal « Les Echos » dans sa livraison de ce vendredi, certains, pour se soustraire, déclarent avoir un partenaire ou un frère établi à l’étranger qui leur aurait envoyé de l’argent dans ces comptes où les retraits frauduleux ont été effectués.

Mais, pour les avocats de la Banque, les prévenus ne peuvent fournir aucune justification par rapport à ces retraits frauduleux. Ils réclament en guise de dommages et intérêts, la somme de 250 millions de F Cfa. Le Délibéré est attendu le 13 février prochain.