Ultimate magazine theme for WordPress.

Dégradation des sols : « AFR100 » initie un projet de restauration des paysages Africains

0

La dégradation des terres représente un véritable problème pour les pays africains. La principale cause de cette dégradation des terres est d’ordre anthropologique et elle affecte négativement les rendements agricoles de ses pays. Ayant compris le danger que représente cette situation, l’initiative de restauration des paysages forestiers africains (AFR100) a mis sur pied un film documentaire, en anglais et français, pour sensibiliser le monde sur la nécessité de restaurer nos terres.

Le film intitulé «The grand african green up» dure une vingtaine et rappelle aux hommes qu’il n’est pas trop tard pour remédier à cette situation. Des hectares de forêts sont désormais devenus des déserts. Ce mal risque de persister voire s’empirer si rien n’est fait. Les sols ont perdu de leur fertilité, la couleur verte des arbres a cédé la place aux couleurs beiges et brun. 54% du paysage africain se transforment peu à peu en zone rouge.

Pour freiner cette avancée rapide, «The grand african green up» ne manque pas d’idées. Ce film est une manne d’informations, qui s’il est suivi, pourrait permettre à l’Afrique de préserver son environnement. Des pays africains se sont engagés à restaurer l’écosystème sur une période de dix (10) ans. La RD Congo va restaurer des milliers d’hectares de terre au cours de cette décennie. Un exemple que d’autres pays comme le Sénégal ont adopté.

Berceau de l’humanité et le plus ancien territoire habité par des hommes, l’environnement de l’Afrique est menacé. Sa restauration (de manière naturelle, par la communication et de manière traditionnelle) est devenue un impératif et les africains doivent s’approprier le combat. L’initiative AFR100 doit être étendue au delà de nos frontières pour la survie de toute l’humanité. La génération future compte sur nous.

 

Aliou Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire