Ultimate magazine theme for WordPress.

Destruction des champs de drogue : l’armée se heurte à une résistance à Bignona

0

L’armée sénégalaise a démarré une opération de sécurisation et de destruction des champs de drogue dans le nord du département de Bignona. Dans une stratégie dont eux seuls maîtrisent, les militaires progressent vers la frontière avec la Gambie.

Selon les nos sources, ils ont fait trois jours en fin de semaine dernière dans le village de Massara et environs où ils auraient détruit systématiquement tous les champs de chanvre indien.

Ensuite, ils sont allés à Djinia Diadjibing pour deux jours puis à Djiguirone. Arrivés à Diey, ils ont eu une opposition armée et depuis Mardi soir, on entend des tirs nourris dans la zone jusqu’à Diaboudior frontière.

Ainsi, les localités comme Baligname, Madiédiame sont concernées par ces événements qui perturbent la quiétude des populations qui commençaient à revenir après les ratissages des mois de Février Mars derniers.

Le système éducatif risque de prendre un sacré coup. Il faut noter que ces interventions se déroulent au moment où les syndicats d’enseignants sont en grève au niveau local et c’est pourquoi on ne peut mesurer l’impact sur le fonctionnement des écoles mais une chose est certaine, beaucoup d’enseignants ont quitté la zone par mesure de sécurité selon toujours notre source.

Il faut rappeler que l’armée qui a senti la reprise des activités illicites dans cette zone du nord Sindian aurait mis son véto pour freiner le retour des populations dans certaines localités pour ne pas compromettre ses interventions.

L.Badiane pour Xibaaru

laissez un commentaire