Doudou Diop Mboup : « Sonko arrêtez votre victimisation perpétuelle et malsaine »

Monsieur Ousmane Sonko arrêtez votre victimisation perpétuelle et malsaine.

Depuis quelques temps, des articles de presse tentent de nous faire croire à un faux complot qui viserait le sieur Ousmane Sonko. Ce complot aurait pour objectif de rendre le leader du parti PASTEF inéligible à la présidentielle de 2024 et que l’un des acteurs principaux de la manœuvre imaginaire serait le député Djibril War. Pour donner du crédit à cette chimère, l’article 150 du code pénal est convoqué alors que celui-ci ne vise que : « les crimes commis par un fonctionnaire public dans l’exercice de ses fonctions.

Donc vous comprendrait aisément que nous sommes en face d’une entreprise de fourberie agissant en bande organisée. Parce qu’en réalité, cette énième tentative de manipulation est juste le fruit des essais cliniques des laboratoires du chef de l’opposition digitale, Monsieur Ousmane Sonko.

Eh oui ! Ce faux patriote expert en victimisation, nous prend pour des objets de manipulation. En agissant de la sorte, il pense pouvoir détourner la jeunesse de l’essentiel pour en faire des cobayes de son laboratoire de tricheur. Ce manipulateur doit savoir que la jeunesse du Sénégal est mature et ne tombera pas dans son jeu de dupes.

Monsieur Ousmane Sonko, nous savons tous qu’à la tête du syndicat des agents des impôts et domaines, vous aviez gracieusement bénéficié du « système » sous couvert de votre parrain Tahibou Ndiaye. Vous aviez reçu votre part dans le bradage du foncier de Dakar sous le règne du trop généreux Président Wade.

Maintenant, au lieu de tomber dans votre victimisation perpétuelle, nos vaillants journalistes d’investigation devraient s’intéresser aux interrogations suivantes :

Pourquoi vous aviez fait votre entrée en politique juste après l’arrestation de Tahibou Ndiaye ?

Quelles sont les revenus qui justifient votre train de vie pour celui qui déclarait en 2016 de n’avoir même pas 200 000FCFA dans son compte en banque ?

Avec quels moyens arrivez-vous à entretenir votre parti ?

Les réponses à ces interrogations permettront aux sénégalais d’être mieux éclairer sur la nature de ce pauvre « Boukki » caché sous la peau d’une chèvre et déambulant avec un cortège de voiture 4X4 et une horde de nervis.

Wassalam !

Doudou Diop MBOUP, Apr Kaolack

Coordonnateur du Mouvement JRK