Ultimate magazine theme for WordPress.

En plein ébats sexuels…l’homme de 66 ans meurt

0

Un homme de 66 ans, enseignant à la retraite, est allé croquer l’amour à pleine dent dans un hôtel de passe et y a trouvé la mort.

Une fin tragique

Une histoire d’amour qui a fini tristement. Et qui défraie la chronique depuis plus de deux semaines, à Sikensi, ville située à environ 80 Km au Nord d’Abidjan.

A D, un enseignant à la retraite est passé de vie à trépas le vendredi 28 janvier 2022 dans un hôtel de la place, construit au quartier Sodeci. Il s’y était rendu en compagnie de sa dulcinée pour vivre des instants de bonheur.

Cet enseignant des lycées et collèges est bien connu dans cette localité

Selon Soir Info qui raconte cette triste histoire, cet enseignant des lycées et collèges est bien connu dans cette localité. On lui reconnaît d’avoir été un bon et loyal serviteur de l’État tout au long de sa belle et longue carrière qui a pris fin le 31 décembre 2020.

L’homme est alors admis à faire valoir ses droits à la retraite. Notre source ajoute que pour l’amour du métier, A D reste dans l’enseignement et apporte son expertise aux collèges ou lycées privés.

homme

Cela dit, revenons-en aux faits. Que s’est-il alors passé ce vendredi noir ?  A D et ‘’son petit cœur’’ se retrouvent dans ce réceptif hôtelier à un peu plus de 22h.

C’est d’ailleurs lui qui arrive en premier, avant d’être rejoint quelques instants après pour la dulcinée. On les voit donc s’engouffrer dans une chambre et la porte se referme derrière eux.

Les instants qui suivent sont intenses. Ces tourtereaux croquent l’amour à en perdre le souffle, si on veut croire notre source. Qui rapporte que des mouvements rythmés faisaient grincer le lit en passant par des gémissements plus élevés. Ce qui fait comprendre que ces amants étaient aux portes du 7è ciel.

Silence radio

Et puis, quelques instants après, silence radio. Pis, des heures après, les employés décident de rappeler à ces amoureux qu’ils avaient largement épuisé le temps imparti.

La famille du défunt bien que sonnée par cette affaire reste digne dans la douleur

C’est alors que l’horreur est découverte : l’homme étendu de tout son long, inerte. Entre temps, sa ‘’Juliette’’ s’était discrètement éclipsée. Les forces de l’ordre sont immédiatement alertées. Elles procèdent au constat d’usage.

Une enquête a été alors ouverte. Pour sa part, la famille du défunt bien que…Lire la suite ici.

laissez un commentaire