Ultimate magazine theme for WordPress.

Le Foot Sénégalais est foutu…la malédiction Augustin Senghor

2

Le football sénégalais n’est pas encore prêt de changer de visage. Le président sortant, Me Augustin Senghor est plus que jamais proche d’un 4ème mandat à la tête de la fédération sénégalaise de football (FSF). Le maire de Gorée a réussi à rallier deux candidats à sa cause. Mais ce mandat de trop n’enchante pas tout le monde. S’il rempile, ce sera une véritable catastrophe selon beaucoup d’amateurs du ballon rond.

Augustin Senghor est parti pour un 4ème mandat à la tête de la fédération sénégalaise de football (FSF). Lui, Mbaye Diouf Dia et Saër Seck ont trouvé un consensus. Les élections sont prévues le 7 aout prochain. Les trois mousquetaires se sont mis d’accord sur la fusion de leurs différents programmes en un seul programme commun et consensuel devant servir de référence à l’action fédérale durant le prochain mandat.

Le candidat Mady Touré qui est seul, pour l’instant à faire face à Augustin Senghor, a promis de donner sa position au plus tard le 30 juillet prochain, selon le communiqué ayant sanctionné la rencontre de la commission chargée du consensus, le jeudi passé. S’il se range, lui aussi, derrière le président sortant, le patron du foot sénégalais aura les mains libres pour dérouler ses activités. Mais les choses ne seront pas faciles pour lui.

Augustin Senghor…une catastrophe pour le foot sénégalais

En effet, Augustin Senghor est considéré comme le mal du football sénégalais. Depuis qu’il est à la tête de la fédération, notre équipe nationale n’a jamais remporté un trophée. La coupe d’Afrique des nations (CAN) nous passe toujours sous le nez. Nos infrastructures sportives ne répondent pas aux normes internationales. Sous sa houlette, une coupure d’électricité s’est même produite lors du match amical des Lions contre la Zambie. Le président de FSF et le ministre des Sports, Matar Bâ, sont pointés du doigt comme étant les principaux responsables de cette situation.

Ce consensus trouvé entre Augustin Senghor, Mbaye Diouf Dia et Saër Seck est considéré comme un acte de trahison pour les furies du ballon. « Augustin Senghor laisse notre fédération. Nous ne voulons pas de toi. Mbaye Diouf Dia tu as déçu plus d’un », lance un amateur. Un autre plus sceptique de lancer : « Sincèrement je suis déçu avec toutes les tractations que l’équipe d’Augustin a fait pour donner des gages à Saër, c’est Mbaye Diouf qui appuie le complot contre le peuple sénégalais c’est dommage pour le foot Sénégal. Attendez-vous à voir Saër vice-président du prochain bureau », prédit-il.

Le changement est le maitre mot. En effet, vue la situation actuelle, notre football a besoin de changement. L’histoire a démontré qu’on ne garde pas une équipe qui ne gagne pas. Et l’actuelle fédération est considérée comme une plaie. Un nouveau mandat d’Augustin Senghor signifierait vivre les mêmes échecs. Et les mêmes problèmes. Le changement devient un impératif pour notre football. « Trois (3) mandats et zéro (00) coupes, l’ère du changement a sonné », écrit un internaute sur Facebook.

L’hémorragie au sein de la fédération de football sénégalais doit s’arrêter. Le ballon rond a besoin de changement. Et pour se faire, on doit donner sa chance à une nouvelle équipe. Si Augustin Senghor rempile pour un quatrième mandat, notre foot ne connaîtra que des échecs. Tel est l’avis des amateurs du ballon rond. La balle est désormais dans le camp du maire de Gorée.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (2)