Hann village : Mamadou Guissé chez les victimes du mur de la Ccis

Le mur de l’usine de fabrication de tuyaux en plastique qui a déménagé, il n’y a pas longtemps à Diamniadio, s’était effondré sur des maisons, occasionnant d’importants dégâts matériels et des blessés graves, après les fortes pluies qui s’étaient abattues sur Dakar la semaine dernière. Leur mur a cédé et s’est effondré sur plus de six (6) habitations. Certains habitants qui occupaient ces maisons, devenues des ruines, ont été évacués à l’urgence.

« Nous sommes venus constater les dégâts, apporter notre soutien et notre support au niveau des familles impactés. Nous avons vu des populations dont la croyance en Dieu est réel. Et tout ce qu’elles demandent, c’est beaucoup de soutien de la part de non seulement, des bonnes volontés, mais aussi des autorités locales et gouvernementales pour faire face à leur problème actuel qui est un problème de soin, d’abris, parce que leurs habitations ont été presque endommagés. Donc, ils ont besoin d’abris, ne serait-ce que temporaire. Ils ont besoin de soutien de toute sorte. Que ce soit des matelas, des couvertures, de l’habillement, de l’eau propre, surtout des logements… « , a alerté Mamadou Guissé, au sortir de cette rencontre avec les sinistrés.

Sur ce, il assure qu’ils feront le nécessaire. » Mais pour le moment, il fallait venir auprès d’eux, les voir en face, échanger avec eux, leur montrer notre présence et notre soutien parce qu’en tant que leaders locaux, nous tenons au bien-être des populations. Donc, tous les événements qui se passent, que ce soit des événements heureux ou malheureux, nous nous déplaçons auprès de populations pour partager avec eux la situation et leur montrer notre soutien et notre présence dans toutes les circonstances… « , conclut l’apériste.