Ultimate magazine theme for WordPress.

Hold up au PDS…Karim Wade récupère la victoire de son père

Abdoulaye Wade et son fils Karim (à droite)
1

Karim Wade est un enfant terrible. L’enfant terrible du PDS qui fuit quand ça chauffe et qui crie victoire quand les autres finissent par remporter la bataille. Absent de la scène politique depuis le début des législatives, sans un message à ses partisans, le looser du PDS refait surface quand les tendances sont favorables à la coalition dirigée par son père. Il vient récupérer les gains politiques de son vieux père qui, malgré ses 96 ans, a fait 5000 km pour changer le visage du vote au Sénégal. Karim Wade, depuis sa suite luxueuse de l’hôtel Sheraton de Doha, veut porter l’habit du vainqueur.

karim
Karim Wade, le candidat du PDS en exil doré au Qatar

Karim Wade est ainsi fait. Il est un homme habitué à rester très loin des théâtres d’opération mais ne survenant qu’au moment de la victoire pour récolter les fruits. Au Parti démocratique sénégalais (PDS), Karim Wade aime toujours observer son père et les autres aller au front pour lui quand tout est bouillant. Il veut être un général, mais qui abandonne toujours ses troupes au moment d’aller en guerre ; pourtant la médaille en cas de victoire, c’est lui qui la porte.

Quel mérite pour Karim Wade dans la performance réalisée par la coalition Wallu lors de ces élections législatives ? Karim Wade se signale aux siens au moment où ces derniers sont en train de jubiler pour s’être bien tenus durant ces élections. Ils le doivent grâce à leurs engagements, mais surtout grâce à l’engagement de Me Abdoulaye Wade qui a été d’un apport définitif dans les résultats positifs de Wallu. La venue de Me Abdoulaye Wade au Sénégal au dernier jour de la campagne, a suffisamment dopé les troupes à Wallu.

Pendant ce temps où se trouvait Karim Wade ? Il était dans son exil doré à Doha, loin de ce qui se passe au Sénégal. Pas un seul message tout au long de la campagne adressé aux militants du PDS engagés dans la bataille. Karim Wade se souvenait-il du reste durant tout ce temps-là que des élections législatives dans lesquelles le PDS était engagé, se déroulaient au Sénégal ? Karim Wade avait vraiment la tête tournée ailleurs durant tout ce temps.

karim wade
Des militants du PDS (coalition Wallu) jubilent

A présent que les militants du PDS sont en train de jubiler de leurs résultats obtenus à l’issue de ces élections législatives et sont en train de remercier le Président Wade pour son engagement, voilà que le fils de Wade vient se signaler aux souvenirs de tous. Karim Wade vient revendiquer sa part dans cette réussite de Wallu, alors qu’il n’avait daigné adresser un seul mot d’encouragement aux militants du PDS qui s’étaient mobilisés en direction de ces élections législatives.

Une attitude indécente de la part de Karim Wade qui cherche maladroitement de cette manière à récupérer des gains sur cette réussite de Wallu dont son père Me Abdoulaye Wade a joué un rôle définitif. Karim Wade doit vraiment avoir honte. L’aurait-on entendu si Wallu avait obtenu de mauvais résultats à l’issue de ces élections législatives ? L’enfant gâté du PDS aurait été mieux inspiré s’il avait continué à se taire, comme il l’avait fait depuis le début.

Car, l’on a vu avant ces élections législatives, Wallu se lancer aux côtés de Yewwi dans des combats pour la défense des libertés démocratiques ; des combats durement réprimés, avec des morts, des blessés, des arrestations. Pendant ce temps, qui avait entendu Karim Wade parler, ne serait-ce qu’envoyer un mot de solidarité à Mame Diarra Fam qui s’est toujours battue pour lui ? Karim Wade ne s’est guère soucié de tout ça. Il est un homme peureux qui attend toujours que les autres se battent pour lui, lui ne se contentant que de récolter les fruits de la victoire.

Mame Penda Sow pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (1)