Kaffrine préoccupée par l’épidémie du Vih/Sida

‘’La région de Kaffrine est très préoccupée par cette épidémie de VIH/sida. Les dernières statistiques montrent que nous sommes à 0,9%. Aujourd’hui, dans la région de Kaffrine, nous suivons 600 personnes qui vivent avec le VIH/sida’’, a dit le médecin-chef de la région de Kaffrine, Mamadou Moustapha Diop. Et toujours selon le médecin-chef, avec ces six-cent personnes infectées, la région de Kaffrine est la troisième région la plus touchée au Sénégal par la maladie. Il s’adressait à la presse au terme de la célébration de la Journée régionale de lutte contre le VIH/sida, qui a eu lieu en présence du gouverneur de la région, Jean-Baptiste Coly.

Selon Mamadou Moustapha Diop, une amélioration appréciable du taux de survie a été notée. ‘’La prévalence en 2017 place la région de Kaffrine au troisième rang, avec 0,9%. Ceci pourrait renseigner sur le taux de survie qui s’est amélioré considérablement dans la région’’, a-t-il dit.

En 2019, 40 personnes ayant des rapports avec des hommes ont ‘’été identifiées dans la région de Kaffrine’’. Parmi elles, quatre ont été infectées par le VIH/sida.

La région médicale de Kaffrine a aussi réussi, selon lui, à ‘’identifier les consommateurs de drogues injectables, qui sont au nombre de six’’.