Ultimate magazine theme for WordPress.

Kaolack : Abdoulaye Khouma met à nu le deal de Rakhma et porte plainte

Abdoulaye Khouma de l'APR Kaolack traité de d'illettré sans emploi
0
Alors que toutes les attentions sont captivées par les élections locales de janvier 2022, un gros scandale vient de secouer le landerneau politique à Kaolack. Un des candidats à la Mairie, Modou Ndiaye Rakhma, pour ne pas le nommer, a monté une grosse affaire foncière sur la réhabilitation du marché de Médina Baye dont-il avait la charge.
Exhibant des documents officiels, preuve à l’appui, Abdoulaye Khouma, qui a éventé « le deal organisé sur le dos des kaolackois et des kaolackoises », révèle: « le marché de Médina Baye est un patrimoine foncier de Baye Niasse. C’est une réserve foncière appartenant à toute la population de Kaolack. C’est ce marché public que le tonitruant manœuvrier politique Modou Ndiaye Rakhma qui était attributaire du contrat de la réhabilitation, a transféré à son nom sous forme de bail en vue d’en faire un titre foncier personnel. Ce que ni la famille religieuse de Médina Baye, ni la classe politique ou la société civile, encore moins la population de Kaolack n’accepteront jamais ».
Un bail de 20 ans, grevé d’une hypotèque de 1 500  000 000 F Cfa
Pis, renchérit Abdoulaye Khouma, « l’affairiste Modou Ndiaye Rakhma a par des voies tortueuses, pu avoir un bail de 20 ans sur le marché de Médina Baye. Du jamais vu et plus grave encore, ledit bail est grevé d’une hypothèque conventionnelle à hauteur de 1 500 000 000 de francs au profit de Crédit-Bail-Locafrique ».
Un scandale « impardonnable, renversant et bouleversant », selon Khouma qui annonce l’engagement d’un pôle d’avocats pour poursuivre Modou Ndiaye Rakhma en justice, au nom de toutes les populations de Médina Baye en particulier et de Kaolack en général.
laissez un commentaire