Ultimate magazine theme for WordPress.

Karim Wade désavoué au PDS…le coup d’état en marche

Karim Wade, héritier du PDS fait face à une contestation interne
0

Un vent de contestation souffle au PDS : Cette fois, c’est la chute de Karim Wade

Les choses bougent à l’intérieur du Parti démocratique sénégalais (PDS). Un vent de contestation contre Karim Wae souffle. Une révolution s’opère au PDS. Jusqu’ici tous ceux qui contestent Karim Wade au PDS, sont isolés des instances du PDS, avant d’être poussés vers la sortie. Mais, il semble que le vent de contestation qui souffle en ce moment au PDS, est difficile à contenir.

Les éternels wadistes sont les premiers à aller au front pour rejeter la légitimité de Karim Wade qui, depuis le Qatar, veut diriger le PDS. Après les éternels wadistes, une réunion se prépare pour lancer un courant anti-Karim au PDS. Les libéraux commencent à se réveiller et à percevoir l’énorme duperie dont ils ont été victimes de la part de celui qu’il considérait comme un leader, un candidat à la dernière élection présidentielle…Karim Wade. Il a menti aux libéraux depuis son incarcération et sa libération.

C’est à cause de lui que depuis la création du PDS, un parti qui a toujours participé à l’élection présidentielle depuis 1978, a raté celle de 2019. Certains libéraux de souche du PDS ne le lui pardonnent guère. Aujourd’hui, seul un groupuscule qu’il entretient de ce qui reste de ce qu’était la Génération du concret, le soutient. Karim Wade n’a aucune chance de sortir indemne de cette nouvelle fronde au PDS. Et cette fois-ci, il ne pourra plus compter sur son père Me Abdoulaye Wade qui est déçu et choqué, après plusieurs révélations sur ces relations secrètes avec…Macky Sall.

Avec Karim Wade, PDS est en train de perdre la place qui est la sienne sur l’échiquier national. Si, rien n’est fait, le PDS est en train de mourir lentement. Ce à quoi, ne veulent assister les libéraux de souche restés toujours au PDS. La page Karim Wade est en train de se fermer au PDS.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire