Karim Wade déverse des milliards…sur le Sénégal

Achat de bus au profit de femmes libérales, financement de certaines activités… Karim Wade sort le nerf de la guerre

Ceux qui pensent que les arriérés de salaires auxquels sont confrontés les membres du personnel de la permanence du Parti démocratique sénégalais (PDS) sont dus à des difficultés financières que rencontrerait le clan des Wade, ont vu tout faux. Selon le quotidien Les Echos, le pape du Sopi vient de gâter les femmes de son parti. En effet, rapporte le journal, Me Abdoulaye Wade vient de passer une commande de deux bus flambants neufs auprès de Serigne Mboup pour les femmes libérales dirigées par Woré Sarr.

Selon des informations de Xibaaru, les finances se portent très bien chez Me Abdoulaye Wade et sa famille. Il y a quelques semaines de cela, c’est plus d’un million de FCFA qui avait offert par Me Abdoulaye Wade au collectif Nio Lank pour participer au financement des activités de cette structure. Selon les radars de Xibaaru, c’est Karim Wade qui depuis le Qatar où il se trouve, qui détient les cordons de la brousse. C’est lui qui est en train de financer à tout ce qui a trait aux activités du PDS, et serait à l’origine de la construction de la résidence flambante neuve de son père Me Abdoulaye Wade qui se trouve vers la corniche. De même qu’il serait derrière l’achat des deux bus octroyés aux femmes du PDS.

Karim Wade est assis sur une fortune. Une fortune dont une large part devrait servir à entretenir le PDS. D’ailleurs, ce n’est que par ce biais qu’il pourrait contrôler définitivement le PDS, à commencer à mettre la main sur son appareil. Ne dit-on pas que « qui paie, commande ».

Il faut d’ailleurs s’attendre qu’après les femmes, d’autres structures du Pds, des jeunes notamment, puissent bénéficier également de dotations de bus et d’autres logistiques nécessaires à leurs mobilisations. « L’argent est le nerf de la guerre ». Karim Wade le sait plus que quiconque.

La rédaction de Xibaaru