Urgent ! Julian Assange ne sera pas extradé vers les Etats-Unis

Julian Assange est visé par une procédure aux Etats-Unis, notamment pour avoir diffusé en 2010 des câbles diplomatiques confidentiels au travers du site web Wikileaks.

L’audience pour l’extradition de Julian Assange avait lieu ce mercredi matin au Royaume-Uni . Citant les risques liés à sa santé mentale, les juges refusent l’extradition du militant australien vers les Etats-Unis.

La juge Vanessa Baraitser a retenu ce matin les arguments concernant la santé mentale de Julian Assange pour refuser la demande d’extradition du citoyen australien par les Etats-Unis. La justice britannique estime qu’une extradition poserait un risque pour Julian Assange, qui serait susceptible de se suicider en cas de transfert vers une prison américaine.

Pour la juge, l’extradition d’Assange aux Etats-Unis l’exposerait en effet à des mesures spéciales d’incarcération, qui feraient peser sur lui un risque de suicide. Selon le jugement publié sur le site du ministère britannique de la Justice, Julian Assange souffre de plusieurs pathologies mentales, allant de la dépression au syndrome post-traumatique. Plusieurs témoins invoqués par la défense ont estimé que le risque de suicide était « substantiel ». Ce sont ces arguments qui ont finalement été retenus par la juge pour motiver sa décision.