La prison de Rebeuss toujours surpeuplée malgré…Sébikotane

Conditions des détenus : la société civile et les activistes ont manifesté hier à la place de la nation pour dénoncer les conditions de détention en cours dans les prisons. Et la prison de Sébikotane n’est pas la solution pour décongestionner les prisons. C’est du moins la conviction du député libéral, Toussaint Manga qui participait hier à la marche pour l’amélioration des conditions carcérales des détenus. Il a indiqué que la prison de Sébikotane qui sera inaugurée dans quelques mois ne peut pas régler la situation. C’est pourquoi, il urge à ses yeux de programmer dans le budget du Sénégal la construction de prisons de grande capacité, mais aussi d’accélérer les jugements des détenus, car les longues détentions contribuent à la surpopulation des maisons d’arrêt et de correction du Sénégal. Un avis partagé par Seydi Gassama d’Amnesty International, selon qui, il y aura quelques détenus qui vont y aller, mais Rebeuss restera toujours surpeuplé. Même si on transfert 400 détenus, il en restera toujours deux fois plus que le nombre qu’elle devrait contenir. Pour lui, la solution est de construire de grandes prisons du fait de l’augmentation de la population sénégalaise. Il rappelle que le Sénégal n’avait que 5 millions d’habitants lorsque le colon construisait ces prisons.