Le jour le plus dangereux pour Mamadou Talla…

Reprise des cours ce 25 juin : Le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla face à ses responsabilités

Aujourd’hui, jeudi 25 juin 2019, jour de la reprise des enseignements pour les classes en examens. Après une tentative avortée de reprise des enseignements, le 2 juin dernier du fait d’enseignants testés positifs à la covid-19 à Ziguinchor, le ministère de l’Education nationale déclare avoir pris cette fois, toutes les dispositions nécessaires pour que cette fois soit la bonne.

Le ministre Mamadou Talla est accusé de toutes parts par les syndicats d’enseignants qui soutiennent qu’il a pris la décision de reprise des cours, sans pour autant y avoir associé les autres acteurs du secteur. Les syndicats d’enseignants vraiment hostiles à la reprise, indiquent que toutes les mesures nécessaires ne sont pas prises et que le risque est grand de voir la covid-19 se propager dans les écoles.

Il est vrai qu’en prenant le pari de rouvrir les classes sans aucune concertation, le ministre de l’Education nationale a pris un gros risque. Aucun autre échec ne pourra lui être toléré ou accepté. Un seul couac, il sera alors tout à fait légitime de réclamer son départ du gouvernement. Lui-même devra accepter dans ce cas de prendre toutes ses responsabilités et démissionner de son propre chef du gouvernement.

Il sera comptable de tout cas de contamination à la covid-19 dans l’espace scolaire.

C’est dire qu’en cas d’apparition de cas dans l’espace scolaire, s’il ne démissionne de lui-même, le Président de la République devra alors le virer du gouvernement.

Mamadou Talla a choisi de gérer solitairement cette reprise des cours, à lui donc d’accepter de subir toutes les conséquences de ces actes.

Dans certains établissements scolaires, l’on déplore le manque d’eau et que les conditions d’hygiènes nécessaires n’y sont pas réunies. Ce qui pourrait favoriser la progression rapide de la pandémie. Or, le nombre de morts à la covid-19 est en pleine progression.

Jour de reprise des cours, jour du début de tous les dangers pour le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla.

La rédaction de Xibaaru