Le Saes/Cesti observe une grève de 72 heures pour…

Suite et pas fin de l’affaire des 52 attestations délivrées à des journaliste béninois. Le Saes/Cesti a décrété un mot d’ordre de débrayage de 72 h renouvelable, à partir de mercredi, jeudi et vendredi prochains, informe Le Quotidien qui ébruite la nouvelle dans sa parution du jour.

Les enseignants reprochent à la directrice du Cesti, Cousson Traoré Sall, d’avoir livré des attestations sans l’aval du comité pédagogique et en violation des règles de fonctionnement de l’institut. Il lui est aussi reproché « son refus de communiquer » les notes des récipiendaires et les critères d’évaluation, ainsi qu’une tentative d’étouffer l’affaire à l’interne.