Le séminaire de Macky ne transformera pas ces ministres-nullards

Gouvernement : Un séminaire pour servir à quoi ?

Le gouvernement est entré en séminaire depuis hier vendredi, ce pour 48 heures. Au cours de ce séminaire, seront abordés des thèmes aussi divers comme l’accélération de la mise en œuvre de la phase 2 du Plan Sénégal émergent (PSE), les réformes institutionnelles et administratives, la gestion budgétaire ainsi que la rationalisation de la dépense publique. A n’en pas douter, le Président de la République, à peine rentré de vacances, a du pain sur la planche. Au point d’en arriver à organiser un séminaire gouvernemental portant sur les thèmes évoqués. A y regarder de très près, ceci ne fait que confirmer les informations de Xibaaru, à savoir que la machine gouvernementale s’est enrayée depuis sa composition au lendemain de l’élection présidentielle de février dernier avec des ministres dont certains sont nuls et incompétents, d’autres pour des agendas cachés travaillent à l’échec de la politique du Chef de l’Etat.

Pourtant, tous les Sénégalais devenaient conscients que les maux auxquels il fallait s’attaquer, étaient là, étaient visibles. Mais, ils en sont arrivés à s’interroger sur la capacité réelle du gouvernement à prendre tous ces maux en charge, et à y apporter des solutions. Qui peut croire à la sincérité d’un ministre comme celui du Budget qui peine à faire les efforts nécessaires afin de permettre à l’Etat auprès de certains de ses partenaires sociaux ? Qu’en est-il de celui de l’Enseignement supérieur, qui au moment où l’Etat doit des factures à des établissements de l’enseignement supérieur privé qui ont accepté d’accueillir en leur sein des bacheliers, se joue le plaisir de raviver la tension ? Ne nous parlez surtout pas de ministres de la trempe de Mansour Faye qui a offert comme sur un plateau d’argent le contrat d’affermage de l’hydraulique urbaine au très controversé groupe français Suez, de celui de la Justice qui comme s’il avait les mains liées, se contente d’observer les scandales se dérouler dans les prisons, ou encore comme Mme Ndèye Tické Diop qui piétine dans sa position de porte-parole du gouvernement.

Que voulez-vous ? Quand un ministre comme celui de l’Education nationale, M. Mamadou Talla demeure jusqu’ici incapable de résoudre la question du port vestimentaire au sein des établissements privés catholiques comme si, il cherchait à laisser la situation pourrir d’elle-même, alors qu’il avait tous les moyens avant même la fin de l’année scolaire dernière de résoudre la question.

Le Président de la République Macky Sall aura beau tout tenter, essayer toutes sortes de formules en envoyant ses ministres à un séminaire gouvernemental, rien n’y fera. Tant l’incompétence de certains de ses ministres crève à l’œil. Il n’existe alors qu’une seule solution, c’est d’envoyer un coup de pied à la fourmilière.

La rédaction de Xibaaru