Le Sénégal ou la malédiction d’une coupe… par Aliou Ngom

Le constat est général, dans tous les sports nos équipes nationales peinent à remporter un trophée continental comme international. Hier c’était l’équipe nationale de football et aujourd’hui c’est celle du basket. Où se situe réellement le problème ? C’est L’interrogation que tout le peuple sénégalais se fait.
La faute pourraient être imputé aux joueurs et joueuses. Ces même qui sont sur le terrain à courir derrière le ballon du matin au soir pour ne serais-se qu’offrir aux millions de Sénégalais que nous sommes la joie de la victoire. Ces même qui mouillent le maillot pour leur patrie. Non leur imputer la faute serai une abomination.
Quand Est-il des dirigeants et des autorités compétentes qui doivent accompagner ces équipe. Je parle des dirigeants et des présidents de Fédération qui doivent mettre à la disposition de nos Lions et Lionnes les moyens mais aussi les mettre dans les conditions adéquates. Et arrêté de bazarder l’argent du contribuable sénégalais à une équipe perdante.
Une coupe ne viendra dans ce pays que lorsqu’on aura appliqué les recommandations du vénéré Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Maktoum. Celui de laver le pays non à grande eau, mais plutôt avec des bonnes actions, un bon comportement mais surtout souhaité pour son prochain ce qu’on souhaite pour soi-même et appliquer les valeurs cardinales que nos anciens nous ont légué.
Aliou Ngom ( stagiaire ) pour Xibaaru