L’école du Parti de l’APR en roue libre…

L’ÉCOLE DU PARTI DE L ‘APR EN ROUTE LIBRE.

«  L’Engagement Politique doit bien s’accommoder de la morale, de l’éthique et de la loyauté » «  Un Militant bien formé est un citoyen modèle ».

APR
Djibril War le directeur de l’école du Parti de l’APR

C’est le crédo que l’Ecole du Parti met toujours bien en évidence dans la vocation et les missions essentielles d’un parti politique pour atteindre ses objectifs de conquête du pouvoir et de le préserver par voie démocratique à travers la formation, l’information, l’animation, la mobilisation et la massification. Il trouve sa matérialisation à travers toutes les actions du Parti, dans la coalition Benno Bokk Yaakar et les actions du Gouvernement. Le Président du Parti de l’Alliance pour la République, tout en saluant le dynamisme des membres de cette structure avait bien rappelé l’importance de la formation du militant dans l’action citoyenne et militante lors du récent Secrétariat Exécutif National.

C’est à cette fin que le Comité Scientifique de cette structure , sous la direction de Maître Djibril War , avait tenu ce vendredi sa session hebdomadaire « des Vendredis de l’Ecole du Parti «  à l’intention des militants et responsables de l’arrondissement des Parcelles Assainies , regroupant les Communes des Parcelles Assainies, Grand Yoff, Cambérène et Pattes d’Oie.

Le thème de cette session  venait bien à son heure dans ce climat de tensions politiques et sociales que connaissent les partis à l’interne comme à l’externe : « Le PARTI DE L ‘ALLIANCE POUR LA RÉPUBLIQUE APR, FACE À SES DEVOIRS OBLIGATIONS ÉTATIQUES ET SES ENGAGEMENTS POLITIQUES. »Comme l’avait bien rappelé son Directeur , « l’Ecole du Parti avait mené de nombreuses sessions depuis le temps de l’opposition à l’intention des militants dans les villes, à l’intérieur du pays, ( Foundiougne, Karangue, Mbour, Karangue Kolda , Louga , Kebemer, Toubatoul , Latmingué, Tchycatt Diery et dans la Diaspora, à Mantes la Jolie, Trappes , Barcelone .L’école républicaine , fidèle à sa posture de bouclier et de fer de lance du Parti, de son Président , de son Gouvernement avait tenu une première session dans cette localité en juillet 2019 lors de la pénurie en eau sur le Thème : « Un Sénégal de l’Eau pour Tous, Partout en Quantité et en Qualité »

Le temps fort de cette journée , outre d’avoir remporté le pari de la mobilisation avec la présence des militants et responsables APR venus des quatre communes et d’ailleurs était la présence tant souhaitée des deux figures nationales emblématiques de l’APR de la localité : le Ministre d’Etat monsieur Mbaye Ndiaye , ancien maire , membre fondateur de l’APR , l’héroïque martyr , Directeur des Structures du Parti APR , et le Ministre des Affaires Étrangères monsieur Amadou Ba , Coordonnateur APR de la Commune des Parcelles Assainies et du Département de Dakar lors des élections législatives de 2017 et des Présidentielles de 2019 qui recevait son aîné. La joie s’était emparée de l’assistance à l’entrée des deux responsables l’un à côté de l’autre, suivis des membres du corps professoral en toges.

 

Certains n’avaient pu contenir leur émotion dans cette ambiance indescriptible. La salle était plongée dans un vacarme assourdissant et secouée par un tonnerre d’applaudissements, de cris des militants qui attendaient depuis fort longtemps ces moments de retrouvailles, malgré les rappels à l’ordre du coordonnateur de la Communication Thiaye Diaby et de Khouma , responsable, conseiller à la Présidence, dont la discrète implication avait été déterminante pour cette rencontre.

Il se trouve que la réapparition dans la scène politique de leur coordinateur le ministre Amadou Ba était fort attendue après une longue absence de la scène politique Pour cause, face à la campagne de diabolisation, de dénigrement d’attaques, insultes de toutes sortes de la part de militants instrumentés par  des  responsables du parti, tapis dans l’ombre,  du genre « déloyauté envers le Président Macky , agenda caché pour 2024, communiqué confirmant son exclusion comme coordonnateur et militant aux Parcelles, le ministre , homme de paix avait fini de mettre en veilleuse ses activités politiques comme les réunions, l’animation et les descentes sur le terrain .

L’Ecole du Parti avait aussi fait preuve d’innovation en se mettant à l’heure des exigences des nouvelles communications. Le comité de pilotage, une nouveauté dans l’espace politique au Sénégal avait ainsi mis en place comme lors de ses précédentes sessions un dispositif de « zoom visio conférence »pour permettre aux autres militants du Sénégal, les instances du Parti, et même la 15 eme région, la diaspora, la DSE de suivre en direct la session. Prenant la parole, le coordonnateur de l’APR Amadou Ba rappelait: « Que nous les militants et responsables de l’APR ne devrions avoir honte à défendre les actions et le bilan du Président Macky Sall. Le Président Macky Sall est une chance pour l’Afrique.

Il a fini de confirmer son leadership ship africain et mondial dans de nombreuses occasions, notamment lors de la Pandémie de la Covid -19 avec la mise en place de la Force -Covid 19, la Covid- 19 Diaspora, une première dans le monde qui place le Sénégal deuxième mondial dans la gestion de la Pandémie, son rôle déterminant pour un dénouement pacifique et humanitaire au niveau de la CDEAO lors de la crise malienne, la demande de l’abandon de la dette des pays africains par les bailleurs.

« L’Ecole du Parti, organe transversal du Parti jouera un rôle déterminant dans l’appropriation des réalisations des chantiers et des réformes structurants de son Excellence le Président Macky Sall. » Le ministre Amadou Ba avait réitéré sa volonté avec le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye, de raviver ensemble  d’avantage la flamme militante par des rencontres, réunions avec les responsables et militants, des visites et des activités d’animation.

Le ministre d’Etat et Directeur des Structures de l’APR monsieur Mbaye Ndiaye, connu pour son franc – parler n’avait pas manqué de déplorer l’attitude de certains qui, à voir leurs comportements , leurs attitudes se sont trompés de lieu et d’époque. «  Le militant ne doit pas avoir la posture de laudateur, de thuriféraire pour scander, applaudir pour des prébendes. Tout responsable doit éviter ce genre de personnes. L’Ecole doit aussi s’investir dans le rappel aux valeurs civiques et citoyennes et le sens de l’honneur et la dignité »

Le Professeur madame Fatimata Sow , responsable APR dans la commune des HLM et du « Réseau des Universitaires Républicains », s’adressant à l’assistance n’avait pas manqué de magnifier la place que le Président Macky Sall a toujours accordée aux femmes dans sa vision et à travers ses programmes «  Yonnou Yokoute, Plan Sénégal Émergent , le 5.3.5 , l ‘Acte Trois de la Décentralisation , les Pôles Territoire, dans ses politiques publiques et sectorielles une place particulière : la parité effective , octroi de la nationalité sénégalaise à l’époux étranger par sa femme, l’insertion des femmes dans les mécanismes économiques, allègement des conditions de travail des femmes dans le milieu rural , le PUDC ,la carte de l’égalité de chance , mesures fiscales, gratuité des soins , l’accès aux financements pour les microprojets par la DER, la formation à l’entrepreneuriat féminin, le développement durable, la lutte contre la pauvreté. Le Professeur, pour finir avait rappelé que de l ‘Ecole du parti a prévu des modules de formation dans ces domaines.

Monsieur le secrétaire général de l’Ecole du Parti, le conseiller économique et social monsieur Abdou Salam Gueye, Coordonnateur APR à Rufisque, est revenu sur le thème en convoquant l’histoire et le parcours du Parti de l’Alliance Pour La République. Il invite les militants de toujours à un retour vers les Fondamentaux et se ressourcer dans valeurs et chartes fondatrices de l’APR, sa caractérisation, ses couleurs, les sigles, signes symboles et sa devise : Travail, Solidarité et dignité «  Vous êtes tous d’égale dignité. Chacun un ambassadeur du Parti et de son Président Macky Sall qui a l’estime de ses compatriotes, de ses pairs par la générosité, le goût du travail, la courtoisie et l’humilité.

Le Directeur de l’Ecole du Parti me Djibril War avait d’abord salué cette belle image des deux frères unis autour d’un seul objectif : la réalisation des missions que le Président leur a confiées. Il avait rendu hommage monsieur le Secrétaire général, le rapporteur de l’Ecole du Parti Salam Gueye et Djibril Ba, un fils de la localité aujourd’hui absent, Thierno Birahim Fall, DG de l’APS, les sages et d’autres qui sont les pionniers et bâtisseurs de cette l’ École par leurs efforts et leurs moyens.

Puis il fit l’exposé sur les ambitions et les missions de sa structure, après avoir salué les militants et  rappelé l’orientation idéologique du Libéralisme Social de l’APR, inspiré par un humanisme que le Président Macky Sall incarne dans sa vision et ses programmes dans toutes ses politiques publiques et sectorielles: l’Humanisme républicain, qu’il a bien démontré lors de la pandémie Covid -19, les inondations , baisse des loyers , la CMU les bourses sociales , baisse des impôts, l’Humanisme économique par l’octroi au milieu rural , les engrais , gilets et pirogues pour la pêche , l’octroi des bourses , la CMU et l’Humanisme politique en associant les alliés et les citoyens dans la gestion des affaires publiques de l’Etat .Ce qui explique la présence des responsables du Maire de Cambérène Samba Diop , du maire adjoint socialiste Mamadou Wane et de monsieur Ly de l’URD.

Par conséquent, maître War exhorte les jeunes du Parti qu’il félicite pour leur engagement derrière leurs leaders .

Dans cette atmosphère de violence physique et verbale que le Sénégal vit à travers les réseaux sociaux , et des discours populistes véhiculés par des hommes politiques irresponsables , des nihilistes aux discours démagogiques , mensongers, irrédentistes qui les instrumentent et qui prônent la destruction de notre système étatique , notre tissu social, culturel et religieux de paix , de tolérance, de toujours se rappeler que : « L’Engagement Politique doit bien pouvoir s’accommoder de la Morale , de l’Ethique et de la Loyauté.»  L’Ecole du Parti va poursuivre son objectif de décentralisation de la formation à travers des sessions dans les différents départements du Pays avec la mise en place d’antennes départementales de l’Ecole du Parti et en faisant des enseignements accessibles aux militants par l’usage alternatif des langues nationales.