Ultimate magazine theme for WordPress.

Les impactés en colère…le TER risque de ne pas rouler le 27

0

Les Impactés par les travaux du Train Express régional (Ter) promettent de bloquer la mise en exploitation de ce moyen de transport de masse et de nouvelle génération qui doit commencer lundi prochain 27 décembre. D’énormes difficultés sont rencontrées dans la seconde phase de la réalisation du Train Express Régional (TER). Les impactés ont été recensés depuis deux ans et sommés d’arrêter tous les travaux sur le trajet sous peine de ne pas être dédommagés.

La mise en circulation du Ter prévue ce 27 décembre après moult reports risque de buter sur l’opposition de ses impactés. Ces derniers, qui disent souffrir d’une mauvaise gestion et diligence de leurs dossiers, promettent d’agir pour empêcher la mise en exploitation de ce Ter.

« Je le dis clairement, pour cette deuxième phase, on constate de l’amateurisme, du manque de sérieux envers les impactés. Nous sommes sans nouvelles des autorités en charge de ce projet depuis longtemps. Et ce silence ne cesse de nous inquiéter. Nous voulons être édifiés sur notre sort, suite au recensement des enquêteurs de l’APIX et de l’ANSD », a protesté le coordonnateur des impactés du TER, Ibra Fall Diouf.

Mandaté pour parler au nom des impactés, il dénonce une injustice volontairement commise par les autorités pour installer l’angoisse à leur niveau. « Nous dénonçons avec la plus grande énergie cette injustice et nous sommes inquiets. Parce que bon nombre d’impactés sont en location et d’autres avaient contracté des prêts bancaires destinés à la construction pour sécuriser définitivement leurs familles. De grandes familles sont déjà disloquées. Nous nous retrouvons aujourd’hui dans une précarité aux conséquences inqualifiables », se plaint Ibra Fall Diouf.

Ces impactés disent avoir envoyé, sans réponses, des correspondances aux sous-préfectures e préfectures de leur ressort, à la gouvernance de Dakar, à l’Assemblée nationale, à la présidence de la République. Sans que leurs doléances ne soient solutionnées. « Nous sommes fatigués et le plus grave c’est que nous nous trouvons dans un flou total », regrette leur porte-parole.

Le responsable des Impactés, après avoir rappelé que le Chef de l’État a annoncé la mise en exploitation du TER pour le 27 décembre prochain, martèle que ce Train express régional ne roulera pas tant que les autorités n’auront pas réglé le problème des impactés. « Nous allons assiéger le 27 décembre la Gare de Dakar pour bloquer le TER. Nous sommes prêts à tout », prévient-il. Lire la suite en cliquant ICI

laissez un commentaire