Lewis Hamilton dit qu’il est victime de racisme depuis son enfance

Lewis Hamilton dit qu’il a été la cible d’abus racistes depuis l’âge de huit ans, lorsque des enfants lui ont jeté des objets pendant qu’il faisait du karting, et a été accusé de «  ne pas être assez britannique  » tout au long de sa carrière

Le pilote de Formule 1 le plus titré de Grande-Bretagne, et six fois champion du monde, a également révélé que les spectateurs avaient «noirci» pendant qu’il concourait.

Le pilote de l’équipe Mercedes-AMG Petronas, 35 ans, basé à Monaco, a fait valoir que la société britannique est criblée de «  biais implicites  » parce que trop de gens se taisent. Il reste le seul pilote noir en course.

Lewis Hamilton a décidé de parler de ses expériences en réponse au mouvement Black Lives Matter (BLM), qui a été ravivé après la mort de George Floyd à Minneapolis.

S’adressant au Sunday Times , il a déclaré que le parti pris de la Grande-Bretagne consistait à «dire aux femmes noires qu’elles étaient trop confiantes, à traiter les hommes noirs comme une menace ou à nous demander de changer notre apparence naturelle pour avoir l’air plus« professionnels ».

«  En tant que nation, nous ne tardons pas à condamner les bruits de singe et les bananes jetés sur les footballeurs noirs, mais quand il s’agit de résoudre les problèmes structurels, les personnes au pouvoir restent silencieuses.

Il a ajouté: «Être le premier « n’importe quoi » noir est une marche fière et solitaire.

« Quand j’ai commencé, j’ai suivi les conseils de mon père pour travailler deux fois plus dur, garder la tête baissée, la bouche fermée et laisser ma conduite parler.

lewis
Lewis Hamilton s’est fait lancer des objets par d’autres enfants alors qu’il faisait du karting à l’âge de huit ans. Il a également dû faire face à des spectateurs qui «noircissaient» en compétition

«Ce n’est qu’en portant mon casque que je me suis senti libre d’être moi-même.»

Lewis Hamilton devrait mettre le genou à son retour sur la piste de course en Autriche dans deux semaines, pour montrer son soutien au BLM, a révélé Sportsmail en exclusivité cette semaine.