Ultimate magazine theme for WordPress.

Ligue des champions : Liverpool de Sadio Mané perd la finale

0

Soirée de gala ce samedi au Stade de France ! Alors que la finale de la Ligue des Champions devait dans un premier temps avoir lieu en Russie, l’UEFA avait décidé il y a quelques mois de la déplacer à Saint-Denis, en France.

C’est donc dans l’enceinte francilienne que Liverpool et le Real Madrid croisaient le fer ce soir pour ce dernier match de l’édition 2021-2022 de C1. Tombeurs respectivement de Villarreal et Manchester City, Reds et Merengues se retrouvaient donc à 90 minutes, ou plus, d’un bonheur ultime.

C’est donc dans l’enceinte francilienne que Liverpool et le Real Madrid croisaient le fer ce soir pour ce dernier match de l’édition 2021-2022 de C1. Tombeurs respectivement de Villarreal et Manchester City, Reds et Merengues se retrouvaient donc à 90 minutes, ou plus, d’un bonheur ultime.

Après un report du coup d’envoi de 30 minutes suite à plusieurs problèmes aux abords du stade, la finale débutait sur un petit rythme mais le club anglais prenait vite le dessus en mettant le pied sur le ballon. Il fallait rapidement un grand Courtois pour sauver le Real Madrid devant Salah, Thiago (16e) et ensuite Mané (21e) qui voyait sa frappe détournée par le Belge être également sortie par le poteau…

C’était donc très chaud parfois dans la surface espagnole et il fallait attendre la fin du premier acte pour voir une occasion madrilène. Sur un long ballon dans la profondeur, Benzema n’arrivait pas à faire la différence mais le Français retrouvait le ballon quelques instants plus tard et ouvrait le score du gauche. Mais la VAR, toujours aussi longue, annulait sa réalisation pour un hors-jeu (44e).

Le score n’avait donc pas bougé à la pause mais tout allait basculer au retour des vestiaires. Côté droit, Valverde fixait son vis-à-vis avant de déclencher un centre-tir. Au second poteau, Vinicius Jr, oublié par Alexander-Arnold, n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets pour l’ouverture du score (59e, 0-1). Le Real Madrid menait donc grâce à son ailier brésilien, mais aussi grâce à son excellent portier belge.

Car sur une frappe enroulée de Salah, Courtois s’envolait encore (64e) avant de remporter un autre duel face à l’Egyptien dans un angle fermé (69e). Avec son équipe courant au score, Jürgen Klopp lançait Keïta et Firmino en faisant sortir Henderson et Thiago (77e). Mais face aux Reds, Courtois était toujours aussi impérial en sortant une frappe déviée par Jota (80e).

Car sur une frappe enroulée de Salah, Courtois s’envolait encore (64e) avant de remporter un autre duel face à l’Egyptien dans un angle fermé (69e). Avec son équipe courant au score, Jürgen Klopp lançait Keïta et Firmino en faisant sortir Henderson et Thiago (77e). Mais face aux Reds, Courtois était toujours aussi impérial en sortant une frappe déviée par Jota (80e).

Source : Footmercato

laissez un commentaire