L’IRESSEF…enfin impliqué dans le diagnostic du Coronavirus

JAMRA salue la démocratisation de la pratique des tests-diagnostics du Coronavirus !

IL ETAIT TEMPS ! Le laboratoire du professeur Souleymane Mboup, l’IRESSEF, enfin impliqué dans la traque du COVID19 ou Coronavirus.

IL ÉTAIT ANORMAL que l’Institut Pasteur détienne l’EXCLUSIVITÉ des tests-diagnostics. Il n’est pas LE SEUL laboratoire disposant de ressources humaines compétentes en la matière. L’IRESSEF (Institut de Recherche en Santé, de Surveillance Epidémiologique et de Formation) pourra enfin jouer sa partition dans la traque contre le maudit COVID19, sous la houlette du professeur Souleymane Mboup, un des plus éminents virologues de l’Afrique. Le monde entier lui doit la découverte, en 1985, du VIH2, le second virus du syndrome d’immunodéficience acquise (Vih/Sida). Une fierté pour le Sénégal.

LE COMBAT contre cette pandémie du CORONAVIRUS doit être mené dans la TRANSPARENCE et l’ÉQUITÉ. Sans favoritisme. Ni passe-droits. Tous les laboratoires, dont les expertises sont avérées, doivent être mis sur un pied d’égalité. Au grand bonheur des contribuables à la Santé publique, que nous sommes tous. Mais surtout au grand dam de ce VIRUS satanique, pour la neutralisation duquel l’expertise locale ne serait pas de trop.

Le Pr Souleymane Mboup (à gauche) et le ministre de la santé Abdoulaye Diouf Sarr

JAMRA et MBAÑ GACCE saluent particulièrement l’implication du professeur Souleymane Mboup, dont nous ne serons jamais assez redevable d’avoir formé, avec une grande générosité intellectuelle, plusieurs cadres de JAMRA dans la maîtrise du plaidoyer sur la sensibilisation et la prévention des MST.

FÉLICITATIONS à l’éminent professeur Souleymane Mboup et à son équipe! Mais également à l’infatigable docteur Mansour Diouf, anesthésiste-réanimateur, d’avoir très tôt exprimé son indignation sur ce «deux-poids-deux-mesures» qui n’avait que trop duré.

Dakar, 20 mars 2020
Les Bureaux exécutifs de
JAMRA & MBAÑ GACCE