Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales : Barth le favori en danger…il insulte tout le monde (vidéo)

1

La campagne pour les élections locales prend fin ce vendredi à minuit. A quelques heures de cette clôture, les candidats et leurs coalitions respectives multiplient les actions pouvant gagner le plus de sièges départementaux et communaux. A ce stade, tous les candidats cherchent à terminer en beauté sauf un seul, Barthélémy Dias de Yewwi Askan Wi à Dakar. Ce dernier vient de bousiller toutes ses chances de remplacer Soham Wardini. Ses dérives verbales vont lui couter chères le soir du 23 janvier 2022. Cette débâcle sera au grand bénéfice de ses adversaires.

Il n’y a pas d’homme politique plus idiot que Barthélemy Dias. Le candidat de Yewwi Askan Wi a réussi à faire une campagne parfaite. Depuis le 8 janvier, il a fait le tour de toute la ville pour présenter son ambitieux projet pour Dakar. Ainsi il avait réussi à séduire plus d’un. Beaucoup était prêt à voter pour lui. Mais le maire sortant de Mermoz Sacré-Cœur a raté le dernier virage. Il a tenu des propos irresponsables qui ont mis beaucoup de ses soutiens dans tous leurs états. Certains se demandait si Barthélémy Dias n’était pas sous l’emprise de stupéfiants…Ecoutez Barth

Barth rate la sortie et signe sa défaite pour les Locales

Incroyable mais vrai ! comment Barth a pu déballer ces propos antidémocratiques, irrespectueux et défaitistes. Dias-fils qui se fout de la publication des résultats, de la Cena, du préfet de Dakar, du Gouverneur de Dakar. Mais qui est Barthélémy Dias pour parler de la sorte ? Commme peut-il insulter des représentants de la loi. Des administrateurs civils émérites qui doivent leurs postes grâce à leur parcours, sont traînés dans la boue par un jeune politicien au nom de la « démocratie »

Barthélémy Dias possède a proféré ses insultes parce qu’il détient selon lui des informations sur un tripatouillage des élections. Mais cette déclaration a fait sortir beaucoup de Sénégalais de leurs gonds. Sur les réseaux sociaux, Barth se fait lyncher depuis hier. « Tu es très impoli dans cette déclaration. Seul Dieu sait qui va être maire de Dakar. En résumé, tu comptes confisquer ta défaite. Si c’est cela alors assume tes propos », écrit un follower sur Facebook.

Mais cet internaute n’a pas tort, le candidat de Yewwi se voit déjà comme le principal perdant dans la bataille de Dakar. Les propos qu’il a tenu sont ceux d’un véritable perdant. Les dakarois se seraient bien passés d’un tel degré d’arrogance. Après tout ce que Khalifa Sall a sacrifié pour lui, notamment, trahir Soham Wardini, Barthélemy Dias n’a pas intérêt à tout faire foirer au dernier moment, son avenir politique et sa liberté en dépendent. L’affaire Ndiaga Diouf, du nom de ce nervis abattu devant la mairie de Mermoz Sacré-Cœur, est toujours pendante devant la justice.

Mais avec Barthélemy Dias, il n’y a pas de quoi s’alarmer. Le candidat de Yewwi a toujours adopté cette stratégie. Il essaie toujours de mettre la pression pour obtenir gain de cause. Mais il est loin d’être un idiot, il sait toujours à quel moment s’arrêter. Quand Barth a forcé sa marche lors du mois de novembre, les forces de l’ordre ont trouvé un moyen rapide de le calmer. Et il a même respecté ses heures lors de son meeting d’ouverture de campagne. Alors cet homme ne fera rien s’il se fait battre au soir du 23 janvier.

Mais Barth sera artisan de sa propre défaite. Cette grossière erreur de communication risque de lui être fatale. Les Dakarois ne sont pas prêts à mettre à la tête de la mairie de la Ville, quelqu’un qui insulte tout le monde, du président de la république aux institutions…Comme s’il était le seul à avoir l’injure dans la bouche. Mais ce qu’il ignore, c’est que les Sénégalais ne sont pas dupes et ne voteront pas pour un va-t-en-guerre mis en cause dans une affaire de meurtre.

Et si l’affaire Ndiaga Diouf le rattrape après les locales, il risque de repasser par la case prison.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)