Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales…Ce retard de Macky qui lui fera perdre la capitale

Le président Macky circule dans les rues de la capitale
0

Les candidatures aux élections locales du dimanche 23 janvier 2022 sont dévoilées par les chapelles politiques pour être de plain-pied dans la campagne qui a d’ores et déjà commencé. Tous ceux qui veulent briguer la mairie de Dakar n’ont pas caché leurs ambitions en faisant des déclarations officielles. Sauf pour certains qui attendent sagement la décision de leurs partis respectifs. Et le parti au pouvoir n’a pas encore désigné la tête de liste pour les locales dans la capitale…

L’ancien socialiste, Barthélémy Dias, aujourd’hui membre de Taxawu Dakar de khalifa Sall n’a pas attendu le feu vert de son leader pour déclarer sa candidature à la mairie de Dakar aux locales 2022. Il l’a fait « par force ». Selon Barthélémy Dias « personne ne peut l’empêcher d’être candidat à la mairie de la capitale car pour lui, c’est son « droit le plus légitime » étant donné que Dakar est sa « base politique ». Et dans son camp, il n’est pas le seul car l’actuel maire de Dakar, Soham Wardini a aussi affiché son ambition pour la capitale.

Plusieurs autres candidats ont affiché leur volonté de briguer le suffrage des dakarois. L’ancien maire de la Capitale, Pape Diop, leader de Bokk Gis Gis n’entend pas laisser le siège de Dakar à la merci des militants de Tawaxu Dakar. Tout comme le nouveau rewmiste, l’ancien ministre de l’environnement sous Wade, Lamine Ba qui lorgne aussi le fauteuil de maire de Dakar. Mais les plus grands absents restent les candidats de la mouvance présidentielle.

Les Apéristes qui veulent être « maires » de Dakar aux locales de 2022, sont muets comme des carpes. Ils disent tous attendre « sagement » comme des élèves disciplinés, la décision du maître de l’APR, Macky Sall. C’est le président du parti qui a le droit d’introniser qui il veut. C’est encore le président du parti qui devra donner le La avant que tout candidat « désigné » ne déclare officiellement sa candidature devant la presse.

Le maire de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr a su contourner son Parti l’APR en faisant de lui, le candidat d’une partie de la communauté Lébou, l’ethnie qui revendique être détenteur du titre foncier de Dakar. Le chef de cabinet du président de la république, Mame Mbaye Niang a fait bruiter sa volonté de briguer le siège de maire de Dakar mais sans l’officialiser. Et l’ancien ministre, Amadou Ba, a laissé entendre qu’il est un militant discipliné qui attend la décision du Parti.

Et pendant ce temps, Macky Sall se fait désirer dans son parti. Les militants de l’APR l’attendent pour se lancer dans les campagnes de proximité, une phase dans laquelle, l’APR accuse un retard énorme sur les autres candidats déclarés comme Barthélémy Dias, Soham Wardini et dernièrement Pape Diop. Le silence de Macky Sall éloigne les potentiels candidats des électeurs qui sont chaque jour courtisés par leurs adversaires…

Selon des sources proches de l’APR, le président Macky Sall, pour les Locales, devra désigner la semaine prochaines les têtes de liste du Parti et de la coalition Benno dans les plus grandes villes comme Dakar, Pikine, Guédiawaye, Keur Massar, Mbour, Rufisque, Kaffrine, Podor, Bignona, Kolda, Ziguinchor. Les têtes de liste aux Locales pour la ville de Thiès est laissée à l’appréciation du nouvel allié, Idrissa Seck. Les têtes de listes des villes de Kaolack, Saint-Louis, Dagana et Tambacounda ont été déjà choisies par le président Macky Sall.

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire