L’UVS et la DER signent une convention de partenariat pour l’employabilité des étudiants

L’Université virtuelle du Sénégal (UVS) et la Délégation générale à l’Entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER), ont procédé à la signature d’une convention cadre de partenariat le jeudi 20 aout 2020. C’est dans ce cadre que M. Papa Amadou Sarr, Ministre, Délégué général à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des jeunes a effectué une visite le jeudi 17 septembre 2020, dans les locaux de l’Université virtuelle du Sénégal en compagnie d’une délégation constituée de membres de son équipe. Cette rencontre avait pour objectif d’échanger sur les orientations et projets relatifs à ladite convention.

Ce partenariat a pour objectif d’offrir aux étudiants de l’UVS, aux jeunes et aux femmes l’opportunité de concrétiser leurs projets d’entreprises, sur l’ensemble du territoire national, afin de faciliter leur insertion dans le marché du travail.
Fortes de leurs missions respectives, les deux institutions vont, par des initiatives conjointes et complémentaires, renforcer le dispositif d’accompagnement des étudiants entrepreneurs de l’UVS à travers l’incubation et d’autres initiatives. Ce partenariat consacre entre autres :
– La facilitation des initiatives entrepreneuriales des étudiants porteurs de projets, et une participation conséquente à leur insertion professionnelle à l’échelle nationale ;
– L’accompagnement pour le financement et le renforcement de capacités des étudiants entrepreneurs de l’UVS et le financement de la recherche développement de produits solutions ;
– L’accompagnement pour la mise en place de projets Fablab et de l’incubateur de l’UVS ;
– Le placement des étudiants entrepreneurs de l’UVS dans le réseau start-up et PME accompagnés par la DER
– La mise à disposition des Espaces numériques ouverts (ENO) comme espace de coworking et de recherche pour le développement pour les entrepreneurs accompagnés
par la DER
– Le développement de contenus pédagogiques communs pour l’accompagnement des porteurs de projets ; etc

Après s’être réjoui de cette visite de courtoisie, le Coordonnateur de l’UVS, a souligné l’ambition de l’université de fixer les jeunes dans leurs terroirs à travers les Espaces numériques ouverts (ENO) et un service de proximité. Aussi, le Professeur LO, en spécifiant que les étudiants entreprennent dès leur première année d’étude et rappelant l’approche de professionnalisation de la formation prônée par l’université, rassure qu’il mesure à sa juste valeur ce partenariat, qui permettra particulièrement de développer et d’accompagner la structuration de l’incubateur et du Fablab de l’UVS.
L’accord permettra donc d’intégrer des centres d’incubation et de connectivité au sein des treize (13) ENO de l’UVS présents sur toute l’étendue du territoire. Les étudiants et porteurs de projets bénéficieront ainsi d’une incubation qui va se matérialiser par des séances de coaching, de formation et d’animation. Il sera aussi l’occasion de mobiliser le réseau de partenaires de l’écosystème numérique de la DER/ FJ.
Dans une dynamique d’acquisition et de renforcement de compétences, une plateforme de formation à distance sera également mise en place par l’UVS. À son tour, M. le Délégué général Papa Amadou Sarr, non sans rappeler les synergies existantes entre les missions des deux organisations, rappelle que la DER/FJ ambitionne de susciter la conception d’innovations sociales et le renforcement de l’expertise technique et locale des jeunes entrepreneurs, par l’établissement de partenariats stratégiques avec des structures œuvrant pour le développement de la recherche et de l’acquisition de compétences techniques et managériales.
Il souligne de plus que ce partenariat entre en droite ligne avec les objectifs de la DER/FJ en matière de renforcement de l’écosystème entrepreneurial, d’innovation, de recherche et de développement. Il confirme ainsi la volonté de la Délégation d’accompagner la valorisation du capital humain et la promotion du milieu universitaire comme lieu d’innovation et de créativité mis au service de la résolution des problématiques des politiques publiques.
A travers la signature de cette convention, l’Université virtuelle du Sénégal et la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes entendent mettre en place des instruments et des initiatives performantes, afin de soutenir leurs communautés cibles dans la réussite de leurs projets de sociétés.