Macky ouvre son gouvernement à l’opposition…voici les entrants probables

Gestion post-covid-19 : Vers un gouvernement de majorité présidentielle élargie à l’opposition

Le Sénégal, à l’instar d’autres pays, vit une crise sans précédent avec la covid-19. Il faut savoir sortir de la situation actuelle, en même temps songer à la période post-covid-19. La sortie de crise risque d’être difficile pour le Sénégal aussi bien sur le plan économique que social. Il faudra alors une unité de toutes les forces vives de la nation.

Pour relever le défi de la période post-covid-19, assurément le Chef de l’Etat Macky Sall aura besoin d’un large rassemblement derrière lui, comme il en bénéficie en ce moment. Pour ce faire, il lui faudra une ouverture de son gouvernement vers d’autres forces de l’opposition et de la société civile ayant accepté de répondre à son appel afin que le peuple sénégalais uni puisse faire face à la menace que constitue la covid-19.

D’ailleurs pour traduire sa volonté d’ouverture, le Chef de l’Etat vient de la concrétiser en nommant l’ancien ministre de la Santé Abdou Fall et Moussa Sy maire des Parcelles assainies, chacun au poste de Président de Conseil d’administration. Macky Sall ne compte s’arrêter en si bon chemin.

Ils sont nombreux les observateurs à penser à un gouvernement de large ouverture nationale qu’envisage de constituer le Président de la République Macky Sall en vue du prochain remaniement ministériel.

Un gouvernement de majorité présidentielle élargie qui pourrait ainsi voir l’entrisme de grands ténors de l’opposition, notamment les ténors de la dissidence au Parti démocratique sénégalais (PDS) notée en ce moment comme Oumar Sarr, Me El Hadj Amadou Sall, l’ancien libéral et « éternel wadiste » Samuel Sarr ainsi que Me Madické Niang, candidat malheureux lors de l’élection présidentielle en 2019.

La rédaction de Xibaaru