Macky Sall bloque les « sous » des politiciens professionnels

Macky Sall met fin aux subventions accordées aux structures de l’APR : Les politiciens professionnels sevrés

Le Président de la République Macky Sall, après avoir engagé le combat pour la rationalisation des dépenses de l’Etat, veut en faire de même pour son parti, l’Alliance pour la République (APR). Ainsi, l’on nous apprend qu’il a décidé de mettre fin à toutes les subventions accordées aux structures de son parti. Le Mouvement des élèves et étudiants républicains (MEER), la Convergence des jeunesses républicaines (COJER), le Mouvement national des femmes de l’Alliance pour la République (APR) ont tous été sevrés de leurs subventions.

Mieux vaut jamais tard pour bien faire. Comment, peut-on concevoir dans un pays à tradition républicaine que les structures du parti au pouvoir, puissent bénéficier de fonds puisés sur le dos du contribuable et qui ne leur servent qu’à entretenir le clientélisme politique. Les guerres de positionnement qui se déroulent à l’APR, ne sont justifiées que par la convoitise qu’il y a pour le contrôle des subventions reçues des mains du Chef de l’Etat. Des fonds qui devaient servir à la redynamisation ainsi qu’à l’animation de ces structures, mais qui au final, ne servent qu’à certains de s’enrichir indûment.

Dans un contexte marqué par la guerre de positionnement de son parti en vue de sa succession, du fait qu’il entame son dernier mandat, le Président de la République peut à présent mettre de l’ordre de son parti. Certains s’engageaient dans la bataille pour être à la tête de structures de l’APR que pour avoir un contrôle de ces subventions versées par le Chef de l’Etat. Le Président de la République, Macky Sall siffle enfin la fin de la récréation. Le temps est au sevrage pour ceux qui veulent faire de la politique, une profession.

La rédaction de Xibaaru