Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky Sall humilié 2 fois par la France…en une semaine

0

Macky Sall…un « chef d’opposition » humilié par la France

Le contrat qui lie le Président Macky Sall au peuple sénégalais semble arriver à expiration. Tout est réuni pour affirmer que le président est à la fin de son dernier mandat. À quinze (15) mois de la fin de son magistère, le chef de l’Etat vit les moments les plus critiques de sa gouvernance. Une opposition radicale se dresse contre lui pour le « virer » du pouvoir. La colère gronde au sein de Benno Bokk Yakaar. Et comme si cela ne suffisait pas, la France vient de poser un acte humiliant qui précipite la fin de l’ère Macky…

Il n’y a plus à dire, le chef de l’Etat a atteint le seuil critique de sa gouvernance. Tous les actes qu’il pose ne font que l’enfoncer davantage. En dix ans de règne, Macky Sall a été incapable de régler l’éternel question de la cherté de la vie. Arrivé à la fin de son mandat, il tente désespérément de résoudre le problème. En plus de ces maux qui gangrènent le pays, le locataire du Palais doit faire face à opposition menée par Ousmane Sonko qui s’approche dangereusement de son trône.

macky
Mimi Touré quitte le parlement

La démission de Aminata Touré est aussi un coup dur pour Macky Sall et sa coalition. Désormais, Benno joue le rôle d’opposition au sein de l’Assemblée en cherchant à avoir une majorité absolue. Mais toutes ces épreuves sont surmontables pour le commandant en chef. Excepté le sale coup que la France, à travers son président Emmanuel Macron, a joué à Macky Sall lors du sommet des Nations Unies. La France a humilié Macky comme un zéro.

L’appel téléphonique entre «Macky», et non «président Macky», et Macron (vidéo ci-dessous), est une véritable honte pour la République. Le chef d’Etat sénégalais s’est perdu dans les rues de New York au point qu’il est venu en retard à la conférence. Et c’est le président français qui s’est chargé d’indiquer à Macky le chemin à suivre comme si le GPS n’existait pas. Cet errement de Macky peut se comprendre vue que son protocole tâtonne depuis la mort de Bruno Diatta. Mais l’acte posé par certains médias français est impardonnable.

L’équipe qui accompagnait Macron n’aurait jamais dû permettre à BFM-TV de laisser sortir ces images qui ont fini de jeter le discrédit sur le Sénégal. Aïssata Tall Sall devait aussi rappeler cette chaîne française à l’ordre. En tant que ministre des Affaires étrangères, sa mission première était de rétablir l’image du Sénégal bafouée par la France. Mais ce silence et le coup bas de Macron démontrent clairement que la France prend ses distances avec Macky.

macky
Gauthier Pasquet

Comme si l’humiliation de Macron ne suffisait pas, c’est un journaliste français qui s’y colle. Si on en croit Gauthier Pasquet, notre président à nous sénégalais ne fera pas un troisième mandat. « Le président Macky Sall a rassuré le président Macron qu’il ne sera pas candidat aux prochaines élections et entend ”laisser un héritage démocratique à son pays”. L’actuel premier ministre serait son choix favori pour le scrutin présidentiel dans 15 mois », a-t-il écrit sur Twitter.

De quoi Gauthier se mêle-t-il ? Ou alors la France détient l’agenda du Sénégal ? L’ingérence des français dans les affaires sénégalaises est une véritable insulte à notre souveraineté. La question du troisième a déjà été réglée par la Constitution sénégalaise. Ni la France, ni Macky ne décident en ce qui concerne le troisième mandat. Mais on verra jusqu’où ira cette entreprise de destruction internationale.

Macky Sall devrait déjà commencer à plier bagages. Le reste de son mandat ne sera pas facile. La France l’a déjà lâché en plein vol. Reste à voir qui sera la prochaine personne que la France portera.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire