Mamadou Diokhané : « Mr le président, vous êtes en train de décevoir les sénégalais »

El Hadj Mamadou Diokhané (à gauche) interpelle le président Macky Sall (à droite) sur les arrestations de militants politiques

EL HADJ MAMADOU DIOKHANE écrit une lettre ouverte à son Excellence le Président Macky Sall

A Son Excellence le Président MACKY SALL Président de République du Sénégal

Son Excellence Monsieur le Président.

Cher Président louange à Allah créateurs des cieux et de la terre et sauveur des hommes qui est notre sécurité, notre seule source d’aide et notre survie.

Que la bénédiction, la grâce et la miséricorde d’Allah soit sur vous et qu’il garde le Sénégal en paix et en sécurité. Mes meilleurs vœux de santé et de liberté pour tous les détenus politiques.  Que la gloire et paix soit dans le Sénégal renforçant l’unité du peuple.

Je prie Allah le tout puissant, le bénéficient que ceux qui parmi les citoyens la politique à séparer qu’ils les réunissent en paix dans une parfaite entente. Heureux l’homme qui lutte pour défendre ses compatriotes, qu’Allah le tout puissant le garde en vie et le rend heureux sur cette terre sans le laisser tomber entre les griffes de Satan.

Mr président, la justice que vous pratiquez dans le seul but de régler des comptes politiciens ne fait pas la grandeur de la nation Sénégalaise, mais aussi les arrestations des militants du parti PASTEF mènera notre pays vers un recul démocratique.

Mr le Président vous devez comprendre que les Sénégalais sont réfractaires à l’injustice.

Mr le Président vous êtes en train de décevoir les sénégalais qui vous ont aimées jadis et adulées.

Mr le président les sénégalais sont fatigués, le Sénégal n’a jamais été aussi proche d’un désastre humanitaire.  La gestion de la crise (COVID 19) a exacerbé le délabrement des conditions de vie de nos populations. Le vécu des Sénégalais ne cesse de se dégrader sans qu’aucune lueur de solution ne se pointe à l’horizon.

Mr le président vous représentez l’avenir tranquille d’un Sénégal unifié, mais vous n’êtes pas sur la bonne route qui consolide la démocratie et l’unité de la Sénégalaise.

Comme d’autres chefs d’Etat africain, vos collaborateurs vous cachent la vérité qui fait souffrir les africains.

Excellence, cette lettre n’est pas une critique ni un compliment, et je ne vous jette pas de fleurs, car toutes les fleurs de l’avenir sont dans les semences d’aujourd’hui mais c’est un constat.

Excellence, il faut noter et reconnaitre que seul un Sénégal uni est la seule voie qui permettra à notre pays d’échapper à la pauvreté et au soulèvement comme le 23 juin, à son état actuel de sous-développement et aussi de combattre et de s’opposer farouchement à l’impérialisme et au néocolonialisme sous toutes ses formes.

Une fois cher président je ne vous critique pas, mais la libération des jeunes et responsables de PASTEEF est nécessaire pour la stabilité de ce pays.

Si vous le faites, les Sénégalais se féliciteront de vos qualités hautement humaines envers un avenir glorieux.

Cher Président je vous demande par la grâce de Dieu de libérer tous ses jeunes et responsables du parti PASTEEF. Je vous fais appel pour l’unité Sénégalaise car ce pays-là notre ne pourra jamais prospérer dans la division.

Mr le Président sachez que l’or et l’argent sont testés par le feu. L’homme est jugé d’après sa réputation et ses ouvres, c’est le moment de d’entrer dans l’histoire ou jamais.

Mr le président fait preuve de persévérance et de tolérance dans vos actes qui vous seront utiles dans les deux mondes, ici-bas et dans l’AU-DELA.

ELHADJI MAMADOU DIOKHANE (Citoyen Sénégalais)

(Citoyen Sénégalais) mail : ediokhane@gmail.com