Ultimate magazine theme for WordPress.

Mamadou Lamine Diallo : « Les prédateurs de BBY ont peur »

0

Le spectre de Franck Timis rode toujours dans BBY (Mamadou Lamine Diallo)

Aliou Sall peut feindre d’oublier l’affaire Petrotim en prétendant vouloir être maire de Guédiawaye. Celle-ci est toujours là. Rappelons les deux éléments à retenir dans cette affaire.

1. Le décret d’attribution des blocs de gaz de St Louis et Kayar aux sociétés de Franck Timis allié à Aliou Sall sont illégaux. J’ai porté plainte devant la justice sénégalaise en tant que député, en vertu de la disposition constitutionnelle qui dit que les ressources naturelles appartiennent au peuple.

2. Lorsque le prédateur Franck Timis cède ses parts à Kosmos puis BP, des royalties sont obtenues pour 10 milliards de dollars selon la BBC, nos fameux 400 000.

La justice américaine est saisie de cette affaire et l’enquête progresse. La nouvelle administration anti troisième mandat est très au fait du dossier. La visite du secrétaire d’Etat américain est un signal fort envoyé à la famille FayeSall. Voilà qui explique le reniement fast track du présidentialisme rationnalisé qui avait supprimé le poste de Premier ministre. Il faut trouver un « Medvedev » local bien docile. Ce n’est pas facile sous les tropiques, le cas de la Mauritanie est un exemple.

Les prédateurs de BBY ont peur depuis les émeutes de Mars. Les slogans ethnicistes et régionalistes Neddo ko bandum, Fatick Fouta France, ont pu fonctionner un temps pour porter Macky Sall au pouvoir, mais échouent devant le chômage massif des jeunes et la prédation de nos ressources naturelles, pétrole, foncier, etc.

La capacité éthique de ce régime est catastrophique. Après avoir donné gratuitement 500 millions à l’agresseur DSK, voilà qu’un des leurs Gaston La Gaffe appelle à la guerre des patronymes. Celle-ci ne peut pas prospérer. Mais Gaston Mbengue doit-il continuer à organiser des séances de lutte pour la jeunesse ?

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.

laissez un commentaire