Maradona : « Je ne suis pas en train de mourir »

Maradona assure qu’il n’est pas en train de mourir

En réponse à des messages alarmistes postés par sa fille Giannina, Diego Maradona a publié une vidéo pour rassurer ses fans. « Je ne suis pas du tout en train de mourir », clame l’entraîneur de Gimnasia La Plata. Il assure être en très bonne santé et ne pas comprendre l’inquiétude de sa fille.

Avec une victoire et quatre défaites, Diego Maradona réalise des premiers pas bien mitigés en tant qu’entraîneur de Gimnasia La Plata, club de première division argentine. Mais attention à ne pas l’enterrer trop vite… L’ex-joueur de Boca Juniors, du Barça et de Naples entre autres a publié une vidéo spéciale sur les réseaux sociaux ce lundi. « Plus vivant que jamais », annonce-t-il.

« Je ne sais pas ce que Giannina a voulu dire ou comment l’interpréter »

Face caméra, « El Pibe de Oro », qui vient de fêter ses 59 ans, dément les rumeurs le disant à l’article de la mort. « Salut, je veux juste vous dire que je ne suis pas du tout en train de mourir. Je vis en paix car je travaille. » Diego Maradona a choisi de s’exprimer après les alertes lancées par sa fille Giannna (l’ex-madame Sergio Agüero).

Cette dernière a semé l’inquiétude en écrivant des messages énigmatiques sur Instagram, à propos de son père: « Il ne meurt pas parce que son corps en a décidé ainsi, il est tué de l’intérieur et il ne s’en rend pas compte. (…) Priez pour lui, s’il vous plaît. »

« Cela fait très mal de perdre avec mon club, mais je ne sais pas ce que Giannina a voulu dire ou comment l’interpréter. Je sais juste que, quand on prend de l’âge, on fait davantage attention à soi, à ce qu’on fait. (…) Je suis en très bonne santé, merci », a poursuivi Diego Maradona.

En 2004, le champion du monde 1986, alors âgé de seulement 43 ans, avait frôlé la mort après une grave crise cardiaque, consécutive à son hypertension et à son état général désastreux lié à ses dérives et ses addictions. Maradona s’est repris depuis, et visiblement, il n’y a pas matière à s’inquiéter en ce moment.