Me Madické Niang aux portes du…gouvernement

L'ancien candidat à la présidentielle, Me Madické Niang

L’ancien ministre des Affaires étrangères, Me Madické Niang, arrivé cinquième à la présidentielle de 2019, n’en a pas fini avec la Politique. Quand tu ne veux pas aller à la politique, alors la politique vient à toi. Cet adage s’applique à Me Madické Niang qui avait, sur instruction de son marabout, décidé de geler toutes ses activités politiques. Aujourd’hui c’est la politique qui le rattrape avec d’intenses négociations souterraines.

Madické Niang va-t-il franchir les portes du Palais et assister aux prochains conseils des ministres d’après remaniement ? Une hypothèse devenue réalité depuis que notre source a révélé l’existence de négociations tripartites entre Macky Sall d’une part, Madické Niang de l’autre part…et un certain Karim Wade. Face à la menace de la rue menée par l’opposant radical de Pastef (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité), Ousmane Sonko et le FRAPP (Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine), de Guy Marius Sagna, Macky Sall noue des alliances tous azimuts.

Selon une source en béton, « Macky n’a jamais rompu le contact avec Madické Niang depuis 2012 ». Et de rappeler que « les négociations pour l’élargissement de Karim Wade de la prison et son départ en exil, ont été rendues possibles grâce à l’entregent de Me Madické Niang ». Et depuis lors, Madické et le président Macky Sall se concertent sur plusieurs sujets dont celui de l’épineux retour de Karim Wade et les retrouvailles de la grande famille libérale.

Me Madické Niang, un avocat au grand cœur et grand ami de la famille Wade (l’ancien président de la république) serait pressenti pour figurer dans le prochain gouvernement de Macky comme ministre d’état, Garde des sceaux et ministre de la justice, pour mener les réformes pour une indépendance totale de la Justice. Mais cette nomination a aussi des relents politiques. Et selon notre source, Me Madické Niang devra préparer les projets d’amnistie de Karim Wade et de Khalifa Sall. Mais aussi et surtout de convaincre Karim Wade de la nécessite de regrouper tous les « libéraux de Wade »…Un projet politique titanesque.

La recomposition politique reste l’atout majeur du président Macky Sall qui veut briguer un troisième mandat. Et pour cela, Macky Sall compte sur les retrouvailles de la grande Famille dont l’artisan est Me Madické Niang. Me Madické Niang est un rassembleur qui a toujours voulu les retrouvailles de la famille libérale autour du patriarche, Me Abdoulaye Wade. Ce chantier confié à l’avocat par Macky Sall connaîtra son apothéose lors du remaniement avec l’entrée de plusieurs libéraux dans le prochain gouvernement.

Avec Me Madické dans son prochain gouvernement, Macky Sall aura rallié à sa cause, trois de ses quatre adversaires à la présidentielle de 2019. Issa Sall du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) est ministre-conseiller à la présidence, Idrissa Seck de Rewmi est président du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) et Me Niang au prochain gouvernement.  Si l’on y ajoute le PDS et Karim Wade, Macky ne fera qu’une bouchée de Ousmane Sonko et s’offrir en toute quiétude, un troisième mandat jusqu’en…2029.

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire